L'Université d'Ottawa est la première université canadienne à signer l'Engagement de Montréal sur le carbone

Publié le lundi 23 novembre 2015

L'Université d'Ottawa vient de signer l'Engagement de Montréal sur le carbone, selon lequel les investisseurs s'engagent annuellement à mesurer et à dévoiler publiquement l'empreinte carbone de leurs portefeuilles, devenant ainsi la première université canadienne à le faire.

Au moment où l'attention du monde entier se tourne vers Paris, où la Conférence des Nations Unies 2015 sur le changement climatique est sur le point de s'ouvrir, l'Université renforce son engagement en faveur de l'investissement responsable et du développement durable.

« Je suis fier de voir l'Université d'Ottawa s'engager dans cette voie. Nous savons qu'il est possible d'obtenir de bons rendements pour nos placements tout en étant respectueux de l'environnement », a déclaré Allan Rock, recteur et vice-chancelier.

« Notre engagement constitue la suite logique de nos initiatives dans ce domaine. Il répond également à notre objectif de transparence, en accord avec notre ligne directrice récemment mise à jour sur l'investissement responsable », dit Barbara Miazga, trésorière et directrice de la caisse de retraite.

L'Université joue un rôle de chef de file. En conformité avec les Principes pour l'investissement responsable (PIR) des Nations Unies, que l'Université a signés, elle s'est engagée publiquement à prendre des décisions d'investissement qui tiennent compte des questions environnementales, sociales et de gouvernance (« ESG ») tout en prenant des mesures appropriées pour remplir son devoir fiduciaire d'optimiser le rendement du capital investi. Cette mesure s'ajoute aux autres que prend l'Université dans son engagement envers l'investissement responsable.

« Pour lutter contre les changements climatiques, nous devons diriger notre investissement vers des solutions à empreinte carbone faible, que ce soit dans les secteurs de l'énergie, des transports ou des autres industries », dit le professeur Stewart Elgie, directeur de l'Institut de l'environnement de l'Université d'Ottawa et président de La Prospérité durable, principal groupe de réflexion sur l'économie verte au Canada. « Je suis fier de voir l'Université adopter une mesure aussi importante. Celle-ci contribuera à créer un mouvement au Canada en faveur de cette initiative mondiale absolument vitale. »

Comme décrit dans son plan stratégique Destination 2020, l'Université joue un rôle de premier plan dans l'élaboration et la mise en œuvre de solutions novatrices aux problèmes environnementaux et la formation des leaders de demain dans ce domaine. Elle contribue activement à bâtir une société durable en renforçant sa capacité de mettre en lumière des problèmes environnementaux et d'y apporter des solutions. De plus, par l'entremise de nombreux programmes, l'Université contribue concrètement à un meilleur environnement, notamment en réduisant sa consommation d'eau et d'énergie provenant de combustibles fossiles, et ses émissions de gaz à effets de serre, et ce, malgré une croissance continue du campus – population et infrastructure.

Pour en savoir plus sur les initiatives de l'Université en matière de développement durable, nous vous invitons à lire le Rapport sur le développement durable à l'Université d'Ottawa.

Pour en savoir plus sur les placements de l'Université ou sa ligne directrice en matière de développement responsable, veuillez consulter le site Web des Ressources financières.

Personne-ressource pour les médias

Néomie Duval
Gestionnaire, Relations avec les médias
Bureau : 613-562-5800 (3087)
Cellulaire : 613-240-0275
neomie.duval@uOttawa.ca

Haut de page