Augmentation des cas de maladies inflammatoires de l’intestin chez les très jeunes enfants au Canada

Publié le mardi 18 avril 2017

Deux jeunes enfants jouant près d'une fontaine

Le Canada compte l’un des taux de maladies inflammatoires de l’intestin (MII) pédiatriques les plus élevés au monde. Le nombre d’enfants de moins de cinq ans qui ont reçu un diagnostic de MII a augmenté de 7,2 pour cent par année entre 1999 et 2010, selon une nouvelle étude menée par des chercheurs de l’Institute for Clinical Evaluative Sciences (ICES), de l’Institut de recherche du Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario (CHEO) et du Canadian Gastro-Intestinal Epidemiology Consortium.

« Le nombre d’enfants de moins de cinq ans qui reçoivent un diagnostic de MII est inquiétant, puisque ces cas étaient très rares il y a 20 ans mais sont maintenant beaucoup plus communs », affirme le Dr Eric Benchimol, auteur principal de l’étude, chercheur à l’ICES, professeur adjoint à l’Université d’Ottawa et clinicien-chercheur en gastroentérologie pédiatrique au Centre des maladies inflammatoires de l’intestin du CHEO, à Ottawa.

Lire le communiqué (en anglais seulement)

Personne-ressource pour les médias:

Amélie Ferron-Craig
Agente des relations médias
Cell. : 613-863-7221 
aferronc@uOttawa.ca

Haut de page