AVIS AUX MÉDIAS — Violence post-séparation : Comment mieux protéger les femmes et les enfants

Publié le lundi 10 avril 2017

 

La séparation peut être une période particulièrement dangereuse pour les femmes victimes de violence conjugale, ainsi que pour leurs enfants. Malgré cette réalité, les policiers, les avocats, les travailleurs sociaux ainsi que divers intervenants ont du mal à reconnaître la violence post-séparation et à intervenir de manière efficace pour assurer la sécurité des femmes et des enfants.

L’Université d’Ottawa et le Collectif de recherche féministe anti-violence (FemAnVi) invitent les membres des médias à se joindre à des experts du Canada, des États-Unis et de l'Europe pour le colloque Perspectives internationales sur la violence post-séparation.

QUOI : Le colloque Perspectives internationales sur la violence post-séparation

OÙ : Pavillon Tabaret, salle Huguette-Labelle (550 rue Cumberland, Ottawa | carte)

QUAND : Le 11 avril de 8 h à 16 h 30 et le 12 avril de 8 h à 17 h

RSVP : Les représentants de la presse sont priés de confirmer leur présence par courriel à sarah.foster@uottawa.ca

Les experts exploreront les thèmes suivants :

  • Le système protège-t-il les femmes et les enfants ?;
  • Violence post-séparation envers les femmes et les enfants;
  • Les hommes violents peuvent-ils être de bons pères ?;
  • Perspectives d’enfants sur la violence post-séparation;
  • Exploration d’une approche centrée sur l’agresseur;
  • Le procès de Teresa Craig : témoignages d’experts sur le contrôle coercitif en soutien à la légitime défense;
  • Assurer une séparation sécuritaire pour les survivantes.

Expert uOttawa

Simon Lapierre

Faculté des sciences sociales

819-210-8850

Le programme complet du colloque

Suivez la conversation sur Twitter : @FemAnVi et #SepViolence.

La traduction simultanée en français et en anglais est disponible.

Personne-ressource pour les médias :

Sarah Foster
Agente des relations médias
613-762-2908
sarah.foster@uOttawa.ca

Haut de page