Des chercheurs d’Ottawa joueront un rôle d’avant-plan dans de nouvelles études sur l’immunothérapie du cancer

Publié le mercredi 15 février 2017

Des chercheurs de L’Hôpital d’Ottawa et de l’Université d’Ottawa participeront à la recherche de pointe sur l’immunothérapie du cancer grâce à cinq nouvelles subventions de recherche évaluée par les pairs, d’une valeur de 5,5 M$, versées par BioCanRx. Basé à L’Hôpital d’Ottawa sous la direction de John Bell, Ph.D., BioCanRx est un réseau de centres d’excellence financé par le gouvernement du Canada et d’autres partenaires. Le nouveau financement fait partie d’un ensemble de 16 subventions, totalisant 11 M$, accordées dans tout le pays.

L’immunothérapie tire parti du système immunitaire de l’organisme pour lutter contre le cancer. Deux des nouveaux projets portent sur des cellules immunitaires génétiquement modifiées, appelées cellules CAR-T, qui se sont révélées très prometteuses lors d’essais cliniques aux États-Unis et en Europe.

« La thérapie aux cellules CAR-T est une nouvelle approche qui a le potentiel de révolutionner le traitement contre le cancer. Comme pour toutes les thérapies anti-cancer expérimentales, des études exhaustives sont nécessaires afin d’optimiser l’innocuité et l’efficacité du traitement,» a expliqué le Dr John Bell, Ph.D., professeur à Université d’Ottawa, scientifique principal à L’Hôpital d’Ottawa et directeur scientifique du BioCanRx. « Le financement de BioCanRx nous permettra d’offrir aux patients de l’ensemble du Canada un accès rapide et le plus sûr possible à ce nouveau traitement remarquable, ainsi que d’approfondir nos connaissances pour en faire une arme encore plus redoutable contre le cancer. »

Lire le communiqué

Personne-ressource pour les médias :

Amélie Ferron-Craig
Agente des relations médias
Cell. : 613-863-7221
aferronc@uOttawa.ca

Haut de page