Des chercheurs de l’Université d’Ottawa établissent un lien entre l’âge et le sexe de donneurs de sang et les résultats des transfusions

Publié le lundi 11 juillet 2016

Une importante étude menée par des chercheurs de l’Université d’Ottawa, de l’Hôpital d’Ottawa, de l’Université Laval et du Centre d’innovation de la Société canadienne du sang a démontré un lien entre les caractéristiques des donneurs de sang et les résultats cliniques des transfusions chez les receveurs. L’étude, publiée dans JAMA Internal Medicine, est la première à suggérer que les transfusions de globules rouges de donneurs féminins et de jeunes donneurs seraient liées à un taux de survie plus faible chez les receveurs. L’étude a relié 30 503 receveurs à leurs donneurs respectifs à l’Hôpital d’Ottawa entre octobre 2006 et décembre 2013, et les résultats des receveurs ont été suivis pendant 2,3 ans en moyenne.

« Nous sommes intrigués par ces résultats qui laissent entendre que si vous aviez besoin d’une transfusion, vos résultats cliniques pourraient varier selon l’âge et le sexe du donneur », affirme Dean Fergusson, Ph.D., professeur à l’Université d’Ottawa et scientifique principal et directeur du Programme d’épidémiologie clinique à l’Hôpital d’Ottawa. « Cependant, il est important de retenir qu’il s’agit d’une étude d’observation et que ses résultats ne sont donc pas des données scientifiques définitives. »

Pour de plus amples renseignements :

Personnes-ressources pour les médias :

Amélie Ferron-Craig
Agente des relations médias
Université d’Ottawa
Cell. : 613-863-7221
aferronc@uOttawa.ca

Amelia Buchanan
Spécialiste principale des communications
Institut de recherche de l’Hôpital d’Ottawa
Bureau : 613-798-5555, poste 73687
Cell. : 613-297-8315
ambuchanan@ohri.ca

Haut de page