Des chercheuses de l’Université d’Ottawa grandes gagnantes des prix du CRSH

Publié le vendredi 15 septembre 2017

Les professeures Katherine Lippel and Lori Beaman

Les professeures Katherine Lippel et Lori Beaman.

Des chercheuses de l’Université d’Ottawa ont commencé l’année universitaire en beauté, en remportant deux des cinq plus importants prix décernés par le Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH).

Katherine Lippel, professeure à la Section de droit civil de la Faculté de droit, a reçu la Médaille d’or, la plus haute distinction du CRSH pour les réalisations en recherche, qui reconnaît « le leadership, le dévouement et l’originalité de la pensée ». Katherine Lippel est reconnue mondialement pour ses travaux avant-gardistes en droit de la santé et de la sécurité au travail.

Lori Beaman, professeure au Département d’études anciennes et de sciences des religions, a remporté le prix Savoir, qui souligne les réalisations exceptionnelles issues d’un projet de recherche financé, en totalité ou en partie, par le CRSH. Son projet sur la religion et la diversité – une vaste recherche internationale sur des questions relatives à la diversité religieuse – a été lancé en 2010, grâce à une subvention de 2,5 millions de dollars du CRSH.

« Katherine Lippel et Lori Beaman sont à la fine pointe de la recherche sur des questions cruciales liées à l’égalité dans la société actuelle », a dit Sylvain Charbonneau, vice-recteur intérimaire à la recherche. « La communauté universitaire salue leur savoir et leur leadership exceptionnels dans des domaines clés de la politique publique. »

Katherine Lippel est la troisième professeure de l’Université d’Ottawa à remporter la Médaille d’or depuis sa création en 2003, après Shana Poplack en 2012 et Constance Backhouse en 2011.

Lire l'article

Personne-ressource pour les médias

Amélie Ferron-Craig
Agente des relations médias
Cell. : 613-863-7221 
aferronc@uOttawa.ca

Haut de page