Un coup de pouce pour les programmes de mentorat et de formation de professeurs de l’Université d’Ottawa

Publié le mardi 28 novembre 2017

Le Conseil de recherche en sciences naturelles et en génie du Canada a annoncé l’octroi de fonds à deux professeurs de l’Université d’Ottawa dans le cadre du Programme de formation orientée vers la nouveauté, la collaboration et l’expérience en recherche (FONCER). Karin Hinzer et Daniel Figeys recevront chacun 1,65 $ million pour leurs programmes de mentorat et de formation qui vise à préparer les chercheurs de demain.

 

Daniel Figeys, Professeur uOttawa debout à coté d'équipements haute technologie.

Daniel Figeys, directeur du Département de biochimie, microbiologie et immunologie de la Faculté de médecine
Les microbiomes, un groupe de microorganismes vivant dans un environnement particulier, jouent un rôle important, notamment dans les domaines pharmaceutique et des soins de santé, et dans l’industrie alimentaire. L’étude des microbiomes et de leurs applications constitue un champ de recherche en pleine expansion, et des professionnels hautement spécialisés dans le domaine sont activement recherchés. Le projet TECHNOMISE (Technologies pour la science et l’ingénierie du microbiome) offre aux stagiaires de l’Université d’Ottawa, de l’Université de Montréal et de l’Université Laval la possibilité de travailler auprès d’experts universitaires, de l’industrie, des gouvernements provinciaux et fédéraux, et de chefs de file internationaux. Les stagiaires relèveront des défis scientifiques d’importance axés sur le traitement des eaux et les microbiomes humains, tout en augmentant les effectifs dans le secteur au Canada. Cette expérience unique en son genre combine des formations en microbiologie et en biotechnologie, les nouvelles technologies, et diverses possibilités de stages, de mentorat et de réseautage. Les stagiaires en sortiront extrêmement qualifiés et prêts à travailler dans une grande variété de secteurs.

 

 

Karin Hinxer, professeure uOttawa avec son équipe devant de l'équipement haute technologie

Karin Hinzer, titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les nanostructures photoniques et les dispositifs intégrés, et professeure agrégée à l’École de science informatique et de génie électrique
TOP-SET (Training in Optoelectronics for Power: From Science and Engineering to Technology) est un programme en optoélectronique, qui allie la science et le génie à la technologie. Il permet aux jeunes ingénieurs et scientifiques d’acquérir une compréhension globale des systèmes optoélectroniques, des photovoltaïques à haut rendement et des systèmes à base de cellules solaires, des systèmes énergétiques, des systèmes de communication et de contrôle pour les réseaux électriques, ainsi que des modèles de coûts et d’analyse opérationnelle. Fruit d’une collaboration entre l’Université d’Ottawa, l’Université de Sherbrooke et l’Université McMaster, le programme offre à ses étudiants de participer à des séminaires sur une base régulière, à des cours d’été de niveau avancé, à des activités pratiques interdisciplinaires dans d’autres universités partenaires, ainsi qu’à des stages dans des établissements universitaires, des entreprises et des organismes gouvernementaux nationaux et internationaux de premier plan.

Pour en savoir plus sur l’annonce de l’appui financier du programme FONCER du CRSNG.

 

Personne-ressource pour les médias :
 

Néomie Duval
Gestionnaire, Relations avec les médias
Université d’Ottawa
613-240-0275
neomie.duval@uOttawa.ca

Haut de page