Création d’un centre de recherche par l’Université d’Ottawa et l’Académie des sciences de Chine

Publié le mercredi 24 mai 2017

Plusieurs dignitaires ont pris part à la cérémonie.

L’Université d’Ottawa et le Shanghai Institute of Materia Medica (SIMM) de l’Académie des sciences de Chine ont fondé le Centre de recherche sur les systèmes et la pharmacologie personnalisée.

Ce centre unique en son genre s’inscrit dans le prolongement du laboratoire SIMM-uOttawa. Créé en 2012, celui-ci a déjà à son actif plusieurs publications conjointes, un programme commun de formation d’étudiants et de professeurs ainsi que divers colloques organisés à Shanghai et à Ottawa.

Jacques Frémont, recteur de l’Université d’Ottawa, s’est joint à des responsables du SIMM et de l’Académie des sciences de Chine à Shanghai pour signer un protocole d’entente sur le nouveau centre de recherche. Ce centre bénéficiera d’un investissement substantiel de la part des deux établissements et créera un grand nombre de possibilités d’apprentissage et de recherche pour nos chercheurs et nos étudiants.

« En plus de renforcer notre établissement universitaire et ceux de nos partenaires chinois, l’entente signée à Shanghai pave la voie à un plus grand nombre de possibilités à l’international pour les étudiants et les professeurs de l’Université d’Ottawa », a déclaré Jacques Frémont.

Hualiang Jiang, directeur du SIMM, a salué le « début d’une nouvelle ère de notre solide amitié ». Jian Ding, doyen de l’École de pharmacie de l’Académie des sciences de Chine, a quant à lui accueilli avec enthousiasme les occasions dont pourront profiter les chercheurs et les candidats au doctorat grâce à cette entente.

« C’est pour nous un grand honneur que d’amorcer ce nouveau projet en partenariat avec un établissement du calibre de l’Académie des sciences de Chine. Cette entente témoigne de notre excellence en recherche dans le domaine de la santé ainsi que de la réputation qui précède nos chercheurs sur la scène internationale », affirme Mona Nemer, professeure et vice-rectrice à la recherche de l’Université d’Ottawa.

Le centre regroupera des recherches conjointes sur les propriétés médicinales des plantes employées en médecine traditionnelle chinoise, les maladies cardiovasculaires, neurodégénératives et neuromusculaires, ainsi que la découverte potentielle de nouveaux remèdes pour traiter l’Ebola, le VIH et la tuberculose. Le centre mettra également sur pied des programmes de chercheurs invités, des occasions communes de formation en recherche ainsi que des colloques et des séminaires conjoints.

« La collaboration en santé fait depuis longtemps partie intégrante des relations qui unissent le Canada et la Chine », a souligné Weldon Epp, consul général du Canada à Shanghai. « La création de ce centre conjoint de recherche marque une nouvelle étape importante de cette collaboration. Nous tenons à féliciter les deux partenaires pour la signature de cette entente. »

Personne-ressource pour les médias :

Isabelle Mailloux-Pulkinghorn
Gestionnaire (intérim), Relations avec les médias
Cell. : 613-240-0275 
imaillou@uOttawa.ca

Haut de page