Déclaration du recteur Jacques Frémont à l’occasion du rassemblement en faveur du mouvement Ottawa Ville Bilingue

Publié le mercredi 31 mai 2017

Pavillon Tabaret lors du coucher de soleil, avec des étudiants assis sur les marches avant

 

Jacques Frémont, recteur et vice-chancelier de l’Université d’Ottawa, a émis la déclaration suivante à l’occasion du ralliement en faveur du mouvement Ottawa ville bilingue :

Je tiens à réitérer mon appui et celui de l’Université d’Ottawa à l’égard des efforts déployés par de nombreux francophones, dont vous faites partie, pour faire reconnaître la ville d’Ottawa comme officiellement bilingue.

En septembre dernier, le Bureau des gouverneurs de l’Université a adopté une motion signifiant l’engagement formel de l’Université d’Ottawa en faveur de cette désignation.

L’Université d’Ottawa, de par sa loi constituante de 1965, a pour mission de favoriser le développement du bilinguisme et du biculturalisme, ainsi que préserver et développer la culture française en Ontario. Appuyer la désignation de la Ville d’Ottawa comme ville officiellement bilingue s’inscrit dans cette mouvance.

La Ville d’Ottawa contribue déjà à l’épanouissement de la francophonie et en étant officiellement désignée bilingue, elle ancrerait dans la pérennité son rôle de catalyseur pour toute une communauté. 

L’Université continuera pour sa part à promouvoir le fait français et à travailler avec nos partenaires, quel que soit le choix final de la communauté d’Ottawa et de ses élus. Notre Université prouve de façon éloquente que le bilinguisme et la francophonie constituent une valeur ajoutée inestimable. À preuve, des générations de leaders francophones sont passés sur notre campus et nous avons aussi favorisé l’émergence de francophiles, tous actifs dans notre communauté.

Et nous avons la ferme intention de poursuivre nos efforts et notre soutien indéfectible envers la francophonie et le bilinguisme. Il en va de de notre mission pédagogique et de nos valeurs.

Vive Ottawa ville bilingue!
 

Haut de page