L'Université d'Ottawa aide le zoo de Nashville à entrer dans l'histoire avec le premier élevage en captivité de ménopomes de l'est

Publié le mardi 27 novembre 2012

L'Université d'Ottawa et le zoo de Nashville sont heureux d'annoncer le tout premier élevage en captivité de ménopomes de l'est ainsi que la première reproduction contrôlée de ménopomes à l'aide de la biotechnologie. Les deux ménopomes sont issus d'œufs produits par des animaux en captivité depuis longtemps au zoo de Nashville et fécondés artificiellement.

Le professeur Vance Trudeau de la Faculté des sciences a appuyé l'équipe de recherche dirigée par Dale McGinnity au zoo de Nashville, qui s'emploie à mettre au point des technologies de reproduction assistée pour les ménopomes, salamandres géantes en voie de disparition.

« Nous avons adapté nos méthodes de reproduction conçues pour les grenouilles canadiennes afin d'appuyer le zoo de Nashville dans son projet. C'est l'une des collaborations les plus importantes auxquelles je participe actuellement. J'ai hâte de voir les bébés ménopomes », a déclaré M. Trudeau.

Les ménopomes, ainsi que leurs proches cousins, les salamandres géantes du Japon et de Chine, ont relativement peu changé depuis l'âge des dinosaures. Toutes ces trois espèces sont en déclin et seraient menacées d'extinction, sauf si l'on élabore des programmes de protection. Au cours des 30 dernières années, la plupart des populations de ménopomes ont connu un déclin rapide sur une majorité de leur aire de répartition.

Pour en savoir plus, veuillez consulter le communiqué de presse officiel (anglais seulement).

-30-

RENSEIGNEMENTS :

Néomie Duval
Agente des relations médias
Université d'Ottawa
Bureau : 613-562-5800 (2981)
Cellulaire : 613-863-7221
neomie.duval@uottawa.ca

Haut de page