L'Université d'Ottawa crée un nouveau fonds pour venir en aide aux réfugiés

Publié le mercredi 23 septembre 2015

L'Université d'Ottawa répond à la crise des réfugiés syriens avec la création de nouvelles bourses et deux nouveaux programmes novateurs pour venir en aide aux réfugiés.

« Comme toute la population canadienne, les membres de la communauté de l'Université d'Ottawa ont été profondément touchés par le drame que vivent les réfugiés qui fuient la guerre en Syrie et dans d'autres pays », souligne le recteur et vice-chancelier, Allan Rock. « Nous sommes motivés par le désir de poser des gestes concrets qui influenceront le cours des choses. »

L'Université vise la création d'un fonds de 400 000 $ pour l'initiative. Elle s'est engagée à verser 200 000 $ et encouragera des donateurs à jumeler ce don.

Le fonds sera réparti entre trois projets :

  • Le Programme d'appui au parrainage de réfugiés de la Faculté de droit pour aider les Canadiennes et Canadiens à surmonter les défis juridiques et administratifs que suppose le parrainage de réfugiés
  • Un nouveau programme de certificat postsecondaire qui sera offert à des réfugiés syriens au Liban
  • Un minimum de cinq nouvelles bourses pour des étudiants réfugiés

Programme d'appui au parrainage de réfugiés :

Ce programme aidera les groupes ou les personnes à accélérer le processus de parrainage de réfugiés en les jumelant avec des avocats et étudiants en droit qui travaillent bénévolement.

« C'est une réponse collective à une situation crève-cœur. Cette initiative est une excellente façon de faire appel à nos ressources pour offrir un appui aux milliers de Canadiennes e de Canadiens qui veulent aider », précise Jennifer Bond, directrice du programme et professeure à la Section de common law de la Faculté de droit.

La première séance d'information et clinique juridique, organisée en collaboration avec la Ville d'Ottawa, se tiendra le 1er octobre à l'hôtel de ville d'Ottawa. Les personnes intéressées à parrainer des réfugiées pourront rencontrer un avocat qui offrira bénévolement ses conseils à cet événement. D'autres renseignements à l'intention des groupes intéressés à parrainer et des avocats disposés à offrir leur aide se trouvent sur le site Web du Programme d'appui au parrainage de réfugiés (en anglais seulement).

Certificat d'études postsecondaires en mobilisation communautaire :

Ce nouveau programme de 16 mois, offert au Liban par l'Université d'Ottawa en collaboration avec l'Université américaine de Beyrouth, allie le cyberapprentissage à l'apprentissage sur place. Les étudiants qui réussissent le programme en ressortent bien équipés pour contribuer à mettre en place des initiatives dans le domaine du service public (écoles, échanges de biens et de services, garderies, par exemple) ou agir en tant que défenseurs des intérêts communautaires. Le programme permet par ailleurs de poursuivre d'autres études postsecondaires.

« Grâce à ce programme, nous allons tisser des liens et construire des réseaux au sein des communautés », affirme Nadia Abu-Zahra, codirectrice du programme et professeure à la Faculté des sciences sociales. « Parmi les étudiants se trouvent des personnes douées et motivées, mais qui ont dû fuir leur pays sans documents attestant de leur scolarité. Pour eux, l'accès aux études postsecondaires est semé d'embûches, mais ce programme leur offre un moyen d'avancer. »

Bourses :

L'Université travaillera de concert avec Entraide universitaire mondiale du Canada (EUMC) et d'autres organisations pour recenser, parmi les réfugiés, les étudiantes et étudiants admissibles, y compris ceux qui seraient prêts à entamer leurs études en janvier ou en septembre 2016. Les bourses paieront les droits de scolarité et différentes formes de soutien comme la formation linguistique.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur le fonds ou pour faire un don, visitez Appuyez les initiatives d'aide aux réfugiés. Nous encourageons les membres de la communauté universitaire à participer aux activités bénévoles pour l'aide aux réfugiés organisées par le Centre d'engagement mondial et communautaire.

Personne-ressource pour les médias

Néomie Duval
Gestionnaire, Relations avec les médias
Université d'Ottawa
Bureau : 613-562-5800 (3087)
Cell. : 613-240-0275
neomie.duval@uOttawa.ca


Programme d'appui au parrainage de réfugiés

Le Programme d'appui au parrainage de réfugiés réunit des spécialistes en parrainage, des avocats bénévoles, des étudiants en droit et des organismes communautaires qui soutiennent directement les Canadiens voulant parrainer des réfugiés syriens. 

Le Programme compte trois composantes principales :

  • un programme de jumelage, qui fournit aux groupes répondants un soutien direct provenant d'un avocat bénévole et d'étudiants en droit;
  • un programme de formation, qui forme des avocats et des étudiants en droit pour mener à terme les parrainages et qui offre un appui constant à leur travail par l'entremise de spécialistes en parrainage et en réinstallation;
  • un programme d'information publique, qui communique à la population canadienne des renseignements faciles à comprendre sur le parrainage.

Le Carrefour des réfugiés de l'Université d'Ottawa gère le Programme d'appui au parrainage de réfugiés, qui bénéficie du soutien du Centre de recherche et d'enseignement sur les droits de la personne de l'Université, de l'Association du Barreau canadien, de l'Association canadienne des avocats et avocates en droit des réfugiés, et de l'organisme Lifeline Syria.

Plus de 50 étudiants en droit participent au Programme et appuient les efforts des Canadiens pour faciliter la réinstallation des réfugiés au Canada.

L'entreprise Grade-A appuie le site Web de sensibilisation publique et de formation des avocats du Programme, que vous pouvez consulter à : refugeessp.ca (en anglais seulement).
 

Apprentissage ouvert pour les réfugiés et les collectivités d'accueil touchés par la crise syrienne : Programme de téléapprentissage menant à un certificat en mobilisation communautaire en situation de crise

L'Université d'Ottawa, en collaboration avec une université du Liban, compte offrir un programme hybride (cyberapprentissage et apprentissage sur place) en anglais de 16 mois menant à un certificat en mobilisation communautaire en situation de crise. La mobilisation communautaire désigne un processus de renforcement des capacités, dans le cadre duquel des personnes, des groupes ou des collectivités planifient, exécutent et évaluent des activités participatives et soutenues afin d'améliorer leur bien-être et de répondre à d'autres besoins.

Programme

  • Le programme est ouvert aux demandeurs de niveau collégial ou universitaire. Ceux qui n'ont pas de documents officiels seront acceptés par voie de test d'équivalence (consulter les critères d'admission ci-dessous).
  • Le programme acceptera 30 étudiants par cohorte au Liban, et est ouvert aux réfugiés inscrits et non inscrits ainsi qu'aux Libanais et à d'autres ressortissants.
  • Le programme est gratuit pour tous les participants au Liban. À long terme, les étudiants canadiens et étrangers pourront s'inscrire en suivant le processus existant (en acquittant des droits de scolarité).
  • Le programme de certificat offre l'occasion de poursuivre des études postsecondaires, malgré les circonstances difficiles causées par la crise syrienne.
  • En misant sur l'apprentissage du service communautaire, le programme de certificat renforce les capacités et les compétences techniques et en leadership des participants pour qu'ils puissent pratiquer des interventions participatives. Ces interventions visent à renforcer les capacités d'une collectivité pour cerner ses besoins et priorités, utiliser les ressources disponibles et réagir en conséquence.
  • À leur diplomation, les participants auront perfectionné leurs habilités et talents lors des activités suivantes :
    • définir et examiner les théories et pratiques fondamentales de la mobilisation communautaire;
    • déterminer les enjeux sociaux collectifs et concevoir des interventions communautaires;
    • exploiter les outils de mobilisation communautaire pour mener des entrevues, des discussions en groupe et des interventions en milieu communautaire.

Structure du programme

Le programme de certificat compte dix cours échelonnés sur quatre trimestres : trois trimestres de trois cours chacun, et le dernier trimestre comportant une formation pratique. 

Avant le début du programme, les étudiants qui ont besoin d'aide en anglais suivront les cours requis, offerts et appuyés par CMIC, pour qu'ils puissent terminer les travaux de cours.   

Admissions

Au lieu des relevés de notes des études secondaires et des notes d'évaluation des compétences linguistiques, le processus de sélection comprendra plusieurs étapes, notamment des tests, des dissertations et des entrevues.

Haut de page