Un premier patient reçoit une nouvelle combinaison d’immunothérapie et de virothérapie expérimentales dans le cadre d’un essai clinique

Publié le mercredi 26 avril 2017

L’Hôpital d’Ottawa et le Centre des sciences de la santé d’Hamilton ont entrepris un essai clinique pour tenter de déterminer si un traitement expérimental associant deux virus et un médicament est efficace pour traiter le cancer du poumon non à petites cellules. L’approche utilisée est considérée comme une forme d’immunothérapie. Elle vise à stimuler le système immunitaire pour qu’il puisse déceler, attaquer et détruire les cellules cancéreuses.

Le premier participant à l’essai a récemment été traité au Centre des sciences de la santé d’Hamilton. On prévoit recruter et traiter 54 autres patients dans le cadre de l’essai à Hamilton, à Ottawa et ailleurs.

« Ces dernières années, l’immunothérapie s’est révélée très prometteuse pour le traitement de certains types de cancer, mais nous commençons tout juste à comprendre et à optimiser cette approche », a expliqué le Dr Garth Nicholas, oncologue médical, responsable de l’essai clinique à L’Hôpital d’Ottawa et professeur adjoint à l’Université d’Ottawa. « Nous espérons que cette nouvelle combinaison d’immunothérapies fera une différence pour les personnes atteintes du cancer du poumon. »

Lire le communiqué

Personne-ressource pour les médias

Amélie Ferron-Craig
Agente des relations médias
Cell. : 613-863-7221
aferronc@uOttawa.ca

Haut de page