Les travaux avant-gardistes sur le code neuronal du cerveau réalisés par deux chercheurs de l’Université d’Ottawa récompensés par le prestigieux Prix Brockhouse du Canada

Publié le mardi 7 février 2017

Leonard Maler and André Longtin / Leonard Maler et André Longtin

André Longtin et Leonard Maler

Une équipe de chercheurs de l’Université d’Ottawa se verra aujourd’hui décerner le prestigieux Prix Brockhouse du Canada pour la recherche interdisciplinaire en sciences et en génie. Octroyée par le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada, cette distinction vise à reconnaître des équipes exceptionnelles qui combinent leurs savoirs et leurs compétences pour parvenir à des réalisations exemplaires en sciences naturelles et en génie. Le prix s’accompagne d’une subvention de recherche de 250 000 $.

La distinction sera remise à André Longtin et à Leonard Maler, respectivement affiliés au Département de physique et au Département de médecine cellulaire et moléculaire de l’Université d’Ottawa. Tous deux membres de l’Institut de recherche sur le cerveau de l’Université d’Ottawa, les chercheurs recevront leur prix des mains du gouverneur général David Johnston à l’occasion d’une cérémonie donnée ce soir à Rideau Hall en l’honneur des plus éminents chercheurs et ingénieurs du Canada.

André Longtin et Leonard Maler ont uni leurs forces pour mettre en lumière des éléments clés du code neuronal qui sous-tend les activités cérébrales. Ils ont étudié chez les poissons électriques – dont le cerveau s’apparente fondamentalement à celui de l’humain – le mouvement des signaux au fil du processus sensoriel et ainsi observé la face cachée de l’activité cérébrale durant les moments de concentration.

« Au nom de l’Université d’Ottawa, je tiens à féliciter nos deux chercheurs d’exception qui voient aujourd’hui leur curiosité récompensée par le prestigieux Prix Brockhouse », souligne Mona Nemer, vice-rectrice à la recherche de l’Université d’Ottawa. « Leur recherche interdisciplinaire exemplaire nous inspire tous à transcender les frontières de nos domaines respectifs pour trouver des réponses aux questions qui nous préoccupent. »

Pour en savoir plus sur la recherche d’André Longtin et de Leonard Maler

À propos de l’Institut de recherche sur le cerveau de l’Université d’Ottawa
L’Institut de recherche sur le cerveau de l’Université d’Ottawa (IRCuO) est le plus important réseau de chercheurs et de médecins se concentrant sur les maladies neurologiques. L’IRCuO aide à orchestrer la collaboration et l’innovation en surmontant les différentes barrières qui existent entre les chercheurs et les médecins tout en aidant à coordonner les efforts de recherche de ses membres à travers les différentes facultés de l’Université d’Ottawa, les résidents des hôpitaux, les réseaux affiliés ainsi qu’avec les instituts de recherche locaux. L’IRCuO soutient ses membres en leur offrant un environnement de travail performant, en facilitant l’accès aux ressources ainsi qu’en offrant des programmes compétitifs pour attirer les meilleurs candidats. Nous travaillons ensemble dans le but de sensibiliser et d’éduquer la communauté sur les maladies et les troubles reliés au cerveau.

Personne-ressource pour les médias

Amélie Ferron-Craig
Agente de relations avec les médias
Cell. : 613-863-7221
aferronc@uOttawa.ca

Haut de page