Université d’Ottawa : 200 millions de dollars en dons

Publié le jeudi 23 juin 2016

Défier les conventions : la Campagne de l’Université d’Ottawa a déjà fracassé des records en amassant 200 millions de dollars pour les étudiants, les professeurs, les chercheurs et l’ensemble de la population universitaire. Elle atteint ainsi la moitié de son objectif ultime de 400 millions de dollars.

Grâce à la générosité de nos donateurs, nous avons jusqu’ici créé des bourses d’études, amassé 63 millions de dollars pour la recherche, aidé plus de 3 000 réfugiés par l’intermédiaire du Programme d’appui au parrainage de réfugiés et inauguré le Pavillon Alex-Trebek et le Forum pour le dialogue, des initiatives qui profiteront à toute la communauté universitaire.

« Sous la direction d’Allan Rock, l’Université a lancé sa collecte de fonds la plus ambitieuse à ce jour, tissé des liens durables avec les donateurs et les diplômés et atteint un jalon important de la campagne, soit 200 millions de dollars. M. Rock achève son mandat à titre de recteur de l’Université d’Ottawa, mais il s’est assuré de nous léguer de solides assises pour poursuivre l’édification de notre établissement – un défi que nous relèverons avec plaisir », affirme Robert Giroux, président du Bureau des gouverneurs de l’Université d’Ottawa.

Lancée l’an dernier, Défier les conventions : la Campagne de l'Université d'Ottawa la campagne de financement la plus ambitieuse initiée par l’Université. Elle met l’accent sur quatre grands thèmes :

  • renforcer le Canada pour contribuer au débat public et mieux former les leaders de demain;
  • améliorer la vie et la santé des Canadiens par l'enseignement en médecine et les recherches en neuroscience;
  • miser sur les talents de demain en offrant des bourses, des subventions de démarrage et des occasions de stages à nos étudiants;
  • investir dans le campus pour en faire un lieu où il fait bon apprendre, vivre et s'amuser.

Les dons reçus au cours de la dernière année ont insufflé une nouvelle énergie à la population étudiante, au corps professoral et à la communauté de chercheurs de l’Université d’Ottawa.

Pour Alie Pierre, aujourd’hui diplômée de l’École de service social de l’Université d’Ottawa, la bourse Michèle-Kérisit a été une lumière au bout du tunnel. « Ça tombait vraiment à un bon moment pour moi, dit-elle. Je suis mère monoparentale de deux enfants, j’étudiais à temps plein, j’avais un petit boulot à temps partiel sur appel. Cette bourse a été une inspiration énorme pour ma fille aînée, qui a pu assister à la cérémonie. Elle m’a dit "wow, mommy, tu as reçu une BOURSE! C’est grand, ça m’inspire, je vais aller à l’université moi aussi". »

L’Université tient à remercier tous les membres du cabinet de campagne qui, sous la direction de Perry Dellelce, diplômé de l’Université d’Ottawa, ont fait preuve d’un dévouement et d’un leadership hors du commun. Grâce à leur appui indéfectible, nous saurons assurément atteindre notre objectif.

L'Université d'Ottawa : un carrefour d'idées et de cultures
L'Université d'Ottawa compte plus de 50 000 étudiants, professeurs et employés administratifs qui vivent, travaillent et étudient en français et en anglais. Notre campus est un véritable carrefour des cultures et des idées, où les esprits audacieux se rassemblent pour relancer le débat et faire naître des idées transformatrices. Nous sommes l'une des 10 meilleures universités de recherche du Canada; nos professeurs et chercheurs explorent de nouvelles façons de relever les défis d'aujourd'hui. Classée parmi les 200 meilleures universités du monde, l'Université d'Ottawa attire les plus brillants penseurs et est ouverte à divers points de vue provenant de partout dans le monde.

Personne-ressource pour les médias :

Néomie Duval
Gestionnaire, Relations avec les médias
Cell. : 613-240-0275
neomie.duval@uOttawa.ca

Haut de page