Un anticoagulant couramment prescrit aux femmes enceintes se révèle inefficace

Publié le vendredi 25 juillet 2014

Les femmes enceintes qui risquent d'avoir des caillots de sang se font une injection dans l'abdomen chaque jour, mais celle-ci se révèle inefficace d'après les résultats d'un essai clinique dirigé par des chercheurs de L'Hôpital d'Ottawa et publiés aujourd'hui dans la prestigieuse revue médicale The Lancet

Un essai clinique aléatoire dirigé par le DMarc Rodger fournit aujourd'hui des preuves concluantes que cet anticoagulant ne présente aucun avantage pour la mère et le bébé. L'essai montre plutôt qu'il pourrait causer des effets nuisibles mineurs : augmentation des saignements et des déclenchements du travail et réduction de l'accès à l'anesthésie pendant l'accouchement.

DRodger est professeur à la Faculté de médecine de l'Université d'Ottawa et scientifique principal à l'Institut de recherche de l'Hôpital d'Ottawa et directeur du Programme de thrombose à L'Hôpital d'Ottawa.

Pour en savoir plus, veuillez consulter le communiqué de presse de l'Institut de recherche de l'Hôpital d'Ottawa (IRHO)

Personne-ressource pour les médias :

Kina Leclair
Agente des relations médias
Université d'Ottawa
Bureau : 613-562-5800 poste 2529
Cell. : 613-762-2908
kleclair@uOttawa.ca

Haut de page