AVIS AUX MÉDIAS : La dissidence constructive : une relique du passé parlementaire du Canada?

Publié le vendredi 21 novembre 2014

La Faculté des sciences sociales de l'Université d'Ottawa invite les membres des médias au deuxième panel de la série iVote-jeVote, intitulé « La dissidence constructive : une relique du passé parlementaire du Canada? », présenté par la Chaire de recherche Jean-Luc Pepin.

Pendant cette activité bilingue d'une heure et demie, des parlementaires, des personnalités médiatiques et des universitaires aborderont, mettront en contexte et débattront la centralisation du pouvoir dans la politique de parti au Canada, ses répercussions sur la démocratie parlementaire et les effets ou l'utilité de la Loi instituant des réformes pour améliorer l'état actuel des choses. Animée par Kevin Page, premier directeur parlementaire du budget au Canada et titulaire actuel de la Chaire de recherche Jean-Luc Pepin, cette activité promet d'être un forum stimulant pour débattre d'un enjeu critique.

QUOI :      La dissidence constructive : une relique du passé parlementaire du Canada?
QUAND :      Le mardi 25 novembre 2014 à 19 h
OÙ :    Université d'Ottawa, pavillon des Sciences sociales, salle 4007 (120, rue Université| carte)

Le panel sera composé de :

Nik Nanos, Nanos Research
Michael Chong, député, Parti conservateur
Scott Craig, député, Nouveau Parti démocratique
Stéphane Dion, député, Parti libéral
Manon Cornellier, journaliste (modératrice)
Stephen Maher, journaliste (modérateur) 

En mars 2014, la Chaire de recherche Jean-Luc Pepin de la Faculté des sciences sociales avait organisé un premier panel dans le cadre de l'initiative iVote-jeVote, pour contrer la chute de participation aux élections au Canada, en particulier chez les 18-24 ans.
 

Personne-ressource pour les médias :

Danika Gagnon
Agente des relations médias
Université d'Ottawa
Bureau : 613-562-5800 (2981)
Cell. : 613-863-7221
danika.gagnon@uOttawa.ca

Haut de page