AVIS AUX MÉDIAS : La forte augmentation de la population d'origine hispanique ou latino-américaine aux États-Unis - Répercussions possibles sur les relations bilatérales canado-américaines

Publié le mardi 19 mars 2013

L'Université d'Ottawa invite les médias à prendre part au premier débat au cours duquel des chercheurs de premier plan, des sondeurs et des conseillers politiques spécialistes des questions hispaniques présenteront les résultats de leurs études et discuteront des répercussions possibles au Canada des immenses changements démographiques observés aux États‑Unis.

D'ici 2042, les Hispano‑Américains, qui forment déjà le principal groupe minoritaire aux États-Unis, seront presque deux fois plus nombreux et représenteront plus de 30 % de la population américaine, soit le double de la population afro‑américaine. Cette mutation démographique modifiera les milieux des affaires et de la politique du plus proche partenaire commercial et politique du Canada, et ce, plus en profondeur que tout autre événement survenu dans ce pays depuis les immenses vagues d'immigration de la fin du 19e siècle. De récents sondages ont révélé que les Hispano‑Américains et les Latino-Américains se préoccupaient beaucoup plus des questions environnementales que les Américains d'origine caucasienne et africaine. Quelle sera l'incidence de cette transformation aux États-Unis sur les enjeux que le Canada juge importants, notamment dans les secteurs de la politique étrangère, des échanges commerciaux, de l'environnement et de l'énergie?

QUOI : La forte augmentation de la population d'origine hispanique ou latino-américaine aux États-Unis – Répercussions possibles sur les relations bilatérales canado-américaines (en anglais)
QUAND le 21 mars, 2013
OÙ : Pavillon des Sciences sociales, pièce 4004, Université d'Ottawa (120, rue Université | Carte)

La rencontre sera inaugurée par l'honorable Jason Kenney, ministre de la Citoyenneté et de l'Immigration. Jennifer Ditchburn, de la Presse canadienne, animera les échanges avec Dan Restrepo, représentant hispanophone d'Obama aux élections de 2008 et 2012 et ancien directeur, Amérique latine, au Conseil national de sécurité des États‑Unis; Israel Ortega, principal porte-parole de l'Heritage Foundation auprès des médias hispanophones et rédacteur en chef de libertad.org (version espagnole du site Web heritage.org); Sylvia Manzano, analyste principale des sondages de Latino Decisions et conceptrice du sondage réalisé, la veille des élections américaines, auprès de l'électorat latino-américain; Mark Hugo Lopez, codirecteur du Pew Hispanic Research Center et coordonnateur de la National Survey of Latinos (enquête nationale auprès des Latino-Américains); et Colin Robertson, ancien consul général du Canada à Los Angeles.

Renseignements

Kina Leclair
Agente des relations médias
Université d'Ottawa
Bureau : 613-562-5800 (2529)
Cellulaire: 613-762-2908
kleclair@uOttawa.ca

Haut de page