Besoin d'un expert? Vente de MEC (Mountain Equipment Co-op)

Publié le mardi 15 septembre 2020

Logo MEC sur edifice

Les membres des médias peuvent communiquer directement avec les experts suivants :

Samir Saadi (français et anglais)
Professeur agrégé et Boursier Telfer en finance comportementale, École de Gestion Telfer.

samir.saadi@telfer.uOttawa.ca
 
« Ce qui se passe avec MEC n'est pas un cas unique. De nombreux autres détaillants canadiens (comme Comark Holdings Inc. et Aldo Group) font face à des situations financières difficiles, aggravées par la pandémie de COVID-19, et ils cherchent tous une porte de sortie. Une chose est sûre dans une acquisition : l'entreprise ciblée ne peut pas satisfaire toutes les parties prenantes, surtout si elle se trouve dans une situation comme celle de MEC où l'équilibre du pouvoir de négociation n'est clairement pas en sa faveur. Toutefois, c’est bien que MEC ait décidé de s'associer à Kingswood, car il semble être le seul soumissionnaire à avoir accepté de garder 17 des 22 magasins de MEC ouverts, ce qui permettra de sauver plus d'employés. »
 

Marc Tasse (français  et anglais)
Professeur,  École de gestion Telfer

tasse@telfer.uottawa.ca
 
« C’est le type de vente qu’ on va voir de plus en plus au cours des prochains mois avec les difficultés causées  par la COVID-19. Maintenant il faudra voir  quels seront les impacts de cette  vente. Il faudra voir  de qu’elle façon  ils vont se structure r et s’ils vont garder le  même concept  pour l'entreprise –  incluant si les employés vont être  protégés.  On ne connait  pas encore les détails,  mais les règles  en vigueur devront  être respectées. »




 
Haut de page