Les césariennes planifiées sont sûres pour les grossesses à faible risque

Publié le lundi 3 mai 2021

Scène de salle d'opération d'un bébé accouché par césarienne

Une nouvelle étude démontre que les accouchements par césarienne planifiés à la demande de la mère sont sûrs pour les grossesses à faible risque et peuvent être liés à un risque plus faible de résultat indésirable lors de l’accouchement par rapport aux accouchements planifiés par voie vaginale. L'étude est publiée dans Le Journal de l'Association médicale canadienne.

Dre Darine El-Chaâr, professeure adjointe au Département d'obstétrique et de gynécologie de la Faculté de médecine à l’Université d’Ottawa

Dre Darine El-Chaâr, professeure adjointe au Département d'obstétrique et de gynécologie de la Faculté de médecine à l’Université d’Ottawa. (Source : L'Hôpital d'Ottawa)

L'étude a utilisé les données provinciales du Registre et Réseau des Bons Résultats dès la naissance (BORN) et le registre provincial des naissances de l'Ontario. Les auteurs ont analysé les données de 422 210 grossesses à faible risque sur six ans (2012 à 2018). Il y a eu 46 533 accouchements par césarienne, dont 1827 (3,9%) ont été planifiés à la demande de la mère. Les mères qui ont demandé un accouchement par césarienne étaient plus susceptibles d'être blanche, d’avoir plus de 35 ans, d'avoir conçu par fécondation in vitro, d'accoucher de leur premier bébé et de vivre dans un quartier à revenu plus élevé, entre autres caractéristiques.

« Nos données qui démontrent que les taux de césariennes sur demande maternelles sont restés stables en Ontario vont rassurer ceux et celles qui s'inquiètent de l'impact potentiel des demandes maternelles sur l'augmentation des taux de césariennes, » écrit la Dre Darine El-Chaâr, professeure adjointe au Département d'obstétrique et de gynécologie de la Faculté de médecine à l’Université d’Ottawa, et médecin de soins aux nouveau-nés à  l'Hôpital d'Ottawa (Ontario), avec ses coauteurs.

Les résultats révèlent également que les césariennes pratiquées à la demande de la mère et les accouchements par voie vaginale sont des options sûres pour la mère et le bébé. Les résultats indésirables sont rares dans les deux groupes. Cependant, les césariennes planifiées à la demande de la mère sont associées à un risque plus faible d'effets indésirables chez la mère et le bébé que les accouchements planifiés par voie vaginale.

Pour les médias :
Paul Logothetis
Agent de relations médias
Cell : 613.863.7221
plogothe@uottawa.ca

Haut de page