Un chercheur de la région joue un rôle clé dans une série de la revue The Lancet qui analyse le leadership du Canada en matière de santé au pays et à l’étranger

Publié le vendredi 23 février 2018

Stéthoscope sur une table avec un coeur rouge devant

Bien que l’héritage en matière de soins de santé du Canada arbore un système universel public et une forte influence sur la santé mondiale, des disparités entre ses populations autochtones et non autochtones existent encore, et les contributions du pays sur le plan de l’aide humanitaire à l’étranger ont atteint un niveau historiquement bas, déclare un nouveau rapport publié aujourd’hui par The Lancet, une prestigieuse revue médicale évaluée par des pairs.

La toute première Série sur le Canada de la revue The Lancet, comprend deux articles:

  1. “Canada’s universal health-care system: achieving its potential”; and
  2. “Canada’s global health role: supporting equity and global citizenship as a middle power.”
Docteur Tugwell de l'Université d'Ottawa

Ces articles examinent le système de santé du pays ainsi que le rôle du Canada dans la santé mondiale, et visent à susciter le débat sur son leadership au pays et à l’étranger.
Les deux publications ont été rédigées par d’éminents chercheurs à travers le Canada, et seront publiées à l’ouverture de la Présidence canadienne du G7 de 2018.

Dr Peter Tugwell, professeur de médecine et d’épidémiologie et de santé publique à l’Université d’Ottawa et scientifique chevronné à l’Hôpital d’Ottawa, coprésident du Centre de collaboration de l'Organisation mondiale de la santé à l'Institut de recherche de l'Hôpital Bruyère et coprésident du ‘’ Campbell and Cochrane Collaborations Equity Group ‘’est un des auteurs de la publication du deuxième article qui examine le rôle passé et actuel du Canada dans la santé mondiale.

« Un aspect manifeste de cette série est l’implication de longue date du Canada dans les affaires médicales mondiales et nos exports exceptionnels de capital humain dans des postes supérieurs en santé à l’échelle internationale. Cette tendance se maintient – avec la prochaine génération d’universitaires canadiens en santé engagés à réduire les injustices liées à la santé mondiale », déclare Tugwell.

« Malheureusement, il n’existe aucun cheminement de carrière clair au pays. Une mesure que j’aimerais voir ressortir de cette importante Série sur le Canada de la revue The Lancet est un renforcement des capacités de formation, ici au Canada, ainsi que des cheminements de carrière et des échanges bidirectionnels avec des établissements compétents des pays en développement. »

Lire la série complète de la revue The Lancet.

Requêtes médiatiques:

Karyne Vienneau
Agente des relations avec les médias
Cellulaire: 613-762-2908
karyne.vienneau@uottawa.ca

 

 

 

 

 

 

Haut de page