Comment faire du Canada le pays le plus innovateur du monde? Tournez-vous vers les universités, propose Allan Rock

Publié le mardi 14 avril 2015

Les universités canadiennes devraient être au cœur d'un effort national pour maintenir notre niveau de vie et notre qualité de vie en faisant du Canada un pays plus innovateur, productif et compétitif, a fait valoir aujourd'hui le recteur de l'Université d'Ottawa, Allan Rock, dans un discours devant le Economic Club à Toronto.

« Le message que je veux communiquer aujourd'hui est le suivant : si on donne à nos universités les outils dont elles ont besoin, et si elles tissent des liens plus forts et de nouveaux partenariats avec l'industrie, elles peuvent devenir la pièce maîtresse d'une stratégie nationale pour remédier aux écarts de rendement qui nous ralentissent et contribuer à  faire du Canada le pays le plus innovateur du monde », a précisé Allan Rock, ancien ministre fédéral de l'Industrie.

Allan Rock a fourni de nombreux exemples de la contribution importante que font les universités aux réseaux d'innovation locaux et régionaux au pays. Les universités renforcent considérablement la culture de l'innovation au Canada, car elles excellent dans plusieurs domaines essentiels : la formation de personnel hautement qualifié, la recherche de pointe, la commercialisation des nouvelles découvertes et la promotion de l'entrepreneuriat chez leurs étudiants.

Pour que le Canada s'assure une place parmi les nations les plus innovatrices du monde, il est essentiel de se tourner vers les universités pour trouver des solutions,  en les appuyant grâce à la philanthropie et en créant des partenariats de recherche, a réitéré Allan Rock.

« Personne ne peut à lui seul s'attaquer au défi de l'innovation de notre pays. Mais je ne saurais trop insister sur le rôle vital que jouent les universités canadiennes. Avec le soutien continu du secteur public et les relations de plus en plus étroites avec le privé, les universités peuvent continuer à faire ce qu'elles font déjà si bien : former des gens hautement qualifiés, attirer des talents de l'étranger, mener des recherches novatrices, conclure des partenariats avec l'industrie et susciter un esprit entrepreneurial chez des diplômés à l'aube de leur carrière », a conclu Allan Rock.

Personne-ressource pour les médias :

Caroline Milliard
Gestionnaire, Relations avec les médias
Bureau : 613-562-5800 (3087)
Cell. : 613-240-0275
caroline.milliard@uOttawa.ca

Haut de page