Déclaration du recteur à la suite du décès d’un membre de la population étudiante

Publié le samedi 14 mars 2020

En ces temps difficiles, où nos cœurs sont déjà ébranlés, j’ai l’immense regret de devoir vous annoncer une nouvelle qui, inévitablement, vous troublera encore davantage.

Ce matin, un membre de la population étudiante de l’Université d’Ottawa a été retrouvé sans vie dans l’une de nos résidences sur le campus.

Je sais que cette nouvelle bouleversera notre communauté universitaire tout autant qu’elle m’a bouleversée moi-même.  

Au nom de l’Université, j’offre mes condoléances les plus sincères à la famille, aux amis et aux proches de cette personne.

Par principe, l’Université ne fait habituellement aucun commentaire sur la cause du décès dans ce genre de situation. Toutefois, étant donné le contexte sans précédent, je sens le besoin de faire savoir aux membres de notre communauté et au public en général que selon les informations dont nous disposons à l’heure actuelle, ce décès ne semble pas lié à la maladie à coronavirus COVID-19.

Néanmoins, le décès d’une jeune personne à l’avenir prometteur demeure un événement des plus tragiques.

Nous pleurons la mort de cette personne, non seulement en tant que communauté qui tient à chacun de ses membres, mais également de façon individuelle, car chacun de nous se rappelle avoir déjà ressenti la perte et le désespoir.

C’est dans le plus grand respect que je souhaite, en ce moment triste et solennel, m’adresser aux étudiants et aux étudiantes de notre campus qui se sentent envahis par l’anxiété ou dépassés, surtout dans le contexte des récents événements.

Je veux vous dire : vous n’êtes pas seuls. Vous êtes entourés d’amis et de gens qui tiennent à vous. Je tiens à chacun et chacune d’entre vous. Les étudiants de votre entourage et vos professeurs tiennent à vous.

Il faut que vous sachiez que nos conseillers en santé mentale sont là pour vous. Ils seront disponibles tout au long du week-end de même que pendant la semaine, à notre clinique sans rendez-vous située au 100, Marie-Curie. Ils seront là pour vous et travailleront en collaboration avec nos partenaires communautaires qui offrent des services 24 heures par jour, sept jours par semaine.

Je vous invite à aller les rencontrer. Ils sont là pour vous. Faites-leur savoir comment vous vous sentez. Ils sont à l’écoute. Ils veulent vous aider.  

Je vous le répète, vous n’êtes pas seuls. 

Je tiens à préciser aux membres de notre communauté que l’« éloignement social » ne devrait pas être synonyme d’isolement social ou émotionnel.

Vous isoler complètement de vos amis et de votre famille peut contribuer à réduire les risques de propagation de maladies physiques, mais l’être humain est un être social. Les relations avec les autres sont nécessaires à notre survie et à notre épanouissement.  

Je vous encourage à garder le contact avec votre famille et vos amis. Si vous vivez des difficultés ou avez le sentiment de n’avoir personne vers qui vous tourner, parlez à votre conseiller ou votre conseillère de résidence, ou consultez l’un de nos conseillers en santé mentale sur le campus. Je sais que bon nombre d’entre vous, y compris nos étudiants internationaux, peuvent se sentir tout particulièrement isolés en cette période de stress, loin de leur famille et de leurs amis, dans un environnement peu familier. J’encourage les membres de notre communauté à aller vers ces personnes, à s’assurer qu’elles vont bien, à être là les uns pour les autres. Nous avons toujours besoin les uns des autres, c’est pourquoi nous devons prendre soin les uns des autres.

En plus d’adopter les mesures recommandées afin de réduire le risque d’infection à la COVID‑19, n’oubliez pas de prendre soin de votre santé émotionnelle. Mangez bien. Dormez bien. Pratiquez la pleine conscience. Méditez. Allez marcher au grand air. 

L’Université continue de mettre en œuvre rapidement toute une gamme de mesures afin de protéger et de soutenir notre population étudiante, notre personnel et les membres du corps professoral dans le contexte de la pandémie de COVID-19. Malgré tout, il est possible que les circonstances troublantes actuelles viennent accentuer le stress et l’anxiété déjà présents. En cette période de deuil à la suite de la mort d’un membre de notre communauté, je vous encourage à vous soutenir les uns les autres afin que nous puissions faire face aux défis qui nous attendent avec force et solidarité. Rappelez-vous que nous sommes résilients, que nous nous soucions les uns des autres et que nous avons de la compassion les uns pour les autres.

En conclusion, j’offre une fois de plus mes plus sincères condoléances à la famille, aux amis et aux proches de la personne décédée, en ce moment tragique.

Le recteur et vice-chancelier,

Jacques Frémont

 

RESSOURCES DISPONIBLES :
 
Tel-Aide Outaouais  819-775-3223
 
Allô J’écoute (bilingue, en tout temps) : 1-866-925-5454
 
 
EmpowerMe 24/7 1 844 741 6389 (étudiants de premier cycle)
 
Travailsantévie 1 855 649 8641 (étudiants diplômés)
 
Centre de détresse d’Ottawa (en anglais seulement) 613-238-3311
 
 
Jeunesse, J’écoute  1-800-668-6868
 
Tel-Jeune  1-800-263-2266
 
Service Jeunesse 613-260-2360
 
 
Programme d’aide aux employés et à la famille (PAEF, en tout temps) : 1-844-880-9143

En cas d’urgence immédiate :
Service de la protection (en tout temps) : 613-562-5411 (sur le campus : poste 5411)
Services d’urgence : 911

Haut de page