Déclaration de l’Université d’Ottawa au sujet des fêtes dans les rues à la suite du match Panda

Publié le dimanche 3 octobre 2021

Déclaration de l’Université d’Ottawa à la suite des fêtes qui ont eu lieu dans les rues de la Côte-de-sable, à Ottawa :

 

Quelle immense déception pour nous d’apprendre qu’à la suite du match Panda d’hier, de grands rassemblements d’étudiantes et d’étudiants ont eu lieu dans les rues du quartier Côte-de-sable, et que ces personnes ont non seulement célébré très bruyamment, mais se sont comportées de manière irresponsable. Ces rassemblements ont grandement perturbé et menacé la sécurité du secteur, notamment l’avenue Russell, où des actes de vandalisme ont été commis.  

Aux personnes qui résident dans la Côte-de-sable. 

Les dommages causés à vos biens, sans compter la peur et l’anxiété que cette situation a pu vous occasionner, sont tout à fait regrettables. La Côte-de-sable, c’est chez nous aussi, et nous considérons ses résidents comme nos voisins, et nous les apprécions. Les gestes irrespectueux posés par certaines personnes nous ont profondément ébranlés, comme ce fut le cas pour toute la communauté. 

Aux étudiantes et étudiants de l’Université d’Ottawa et d’ailleurs 

Nous croyons fermement que bon nombre d’entre vous ont choisi de célébrer la victoire du match Panda des Gee-Gees de manière responsable, et que vous sentez tout comme nous la frustration et la déception de voir plusieurs de vos pairs agir de telle façon et ainsi nuire à la réputation de tout la communauté de l’Université d’Ottawa. 

 À toutes les personnes qui se sont comportées de manière irréfléchie et dangereuse hier soir : cela est honteux et inacceptable. Nous appuyons toute mesure judiciaire qui pourrait être prise à votre endroit. Nous nous attendons à ce que les membres de la population étudiante, de notre Université et d’ailleurs, adhèrent aux principes de respect et de civisme. Nous nous attendons également à ce que les consignes de santé publique soient respectées. Si vous avez participé aux rassemblements qui ont causé les dommages matériels et les comportements irrespectueux d’hier soir, nous nous attendons à mieux de votre part à l’avenir.  

À nos partenaires 

Les fêtes de rues qui dégénèrent ne font pas partie de la vie sur le campus de l’Université d’Ottawa et nous n’avons pas l’intention que cela devienne le cas. Nous allons collaborer étroitement avec le Service de police d’Ottawa, la Ville d’Ottawa, les leaders étudiants, ainsi que nos partenaires civils et communautaires.  Bien que nous ayons pris plusieurs mesures préventives pour éviter les incidents liés au match Panda d’hier, à la lumière des événements, il est clair que celles-ci n’ont pas été suffisantes.  C’est une rude leçon pour nous, et nous ferons tout ce qui est nécessaire pour ne pas que de tels incidents se reproduisent.  

 

Le recteur et vice-chancelier, 

Jacques Frémont 

 

La provost et vice-rectrice aux affaires académiques, 

Jill Scott 

 

logo uOttawa

 

 

Haut de page