Déclaration de l'Université d'Ottawa sur des commentaires tenus à propos de la présidente de la Fédération étudiante

Publié le samedi 1 mars 2014

L'Université d'Ottawa est consternée par la récente discussion en ligne à propos de la présidente de la Fédération étudiante de l'Université, Anne-Marie Roy.

Allan Rock, le recteur de l'Université d'Ottawa, s'est entretenu avec Mme Roy pour lui offrir le soutien de l'établissement et s'est engagé à travailler avec elle afin de trouver une réponse appropriée.

« Ce genre de commentaires sur les femmes et les agressions sexuelles n'a nullement sa place sur un campus moderne, ni nulle part ailleurs dans la société canadienne », a commenté Allan Rock. « L'Université va travailler avec la présidente de la Fédération étudiante afin d'assurer une réponse adéquate à cette situation. »

L'Université réaffirme son engagement à maintenir un campus qui favorise le respect et la dignité entre les membres de la communauté universitaire et un milieu sans harcèlement ni discrimination.

Haut de page