La distanciation physique fait toute une différence à Ottawa selon de nouvelles projections sur la COVID-19

Publié le mercredi 8 avril 2020

Des chercheurs de L’Hôpital d’Ottawa et de l’Université d’Ottawa, en partenariat avec Santé publique Ottawa, ont mis sur pied un nouveau site Web interactif – www.613covid.ca – qui prédit divers scénarios sur le nombre d’hospitalisations et de décès à Ottawa en raison de la COVID-19.

« Il est difficile de faire des projections précises à long terme sur l’évolution de la COVID-19. Le défi est comparable à celui de prévoir le moment où un ouragan touchera terre alors qu’il est encore à des milliers de kilomètres de la côte. Les prévisions sont toujours plus exactes à court terme », explique le Dr Doug Manuel, qui a dirigé l’équipe ayant élaboré les projections. Il est impossible d’avoir une influence sur le chemin qu’emprunte un ouragan. Or,  il est possible d’éviter les pires répercussions de la COVID-19 si la population respecte les consignes de confinement  et reste chez elle. »

« Nos projections s’alignent sur les estimations provinciales qui prévoient une réduction des décès de 97 % si la distanciation physique est absolue », ajoute le Dr Manuel, médecin et scientifique principal à L’Hôpital d’Ottawa et professeur émérite à l’Université d’Ottawa, qui occupe également des postes à l’Institut de recherche Bruyère et à l’Institute for Clinical Evaluative Sciences (ICES). « Nous publions aussi des projections sur l’occupation des hôpitaux en fonction des différents niveaux de distanciation physique. »

Le nouveau site Web sera régulièrement mis à jour avec des données de Santé publique Ottawa. Il aidera les hôpitaux et les autres établissements de santé de la région à planifier la gestion des ressources, dont les lits de soins intensifs et les respirateurs.

« Les données de la modélisation confirment que nous pouvons tous faire une différence si nous continuons à pratiquer la distanciation physique. Les gestes de chaque membre de la collectivité comptent. Je suis reconnaissant que, pour la plupart, les résidants d’Ottawa ont agi rapidement et ont suivi les consignes de santé publique. Sans cela, nous aurions beaucoup plus de cas de COVID-19 dans la région. Nous sommes tous dans le même bateau et nous devons poursuivre nos efforts pour continuer d’aplatir la courbe et protéger notre système de santé. »

L’approche de modélisation prédictive de la COVID-19 adoptée par le Dr Manuel et son équipe se fonde sur des modèles similaires élaborés par d’autres chercheurs en Ontario et dans le monde entier. L’équipe a déjà employé des mégadonnées et l’intelligence artificielle pour créer plusieurs calculateurs interactifs sur la santé qui sont largement utilisés et disponibles au www.ProjectBigLife.ca. Le groupe qui a travaillé sur la modélisation de la COVID-19 à Ottawa comprend Warsame Yusuf, Rostyslav Vyuha, Yulric Sequeira et Alan Forster, en plus de Doug Manuel. L’équipe d’épidémiologie de Santé publique Ottawa inclut Jacqueline Willmore, Amira Ali et Dara Spatz Friedman.

 

Renseignements :

Isabelle Mailloux Pulkinghorn

imaillou@uottawa.ca

 


Michaela Schreiter
mschreiter@lho.ca

 

Haut de page