Don de 1,2 M$ US de la Fondation Bill et Melinda Gates pour aider à identifier des bébés prématurés

Publié le mardi 6 septembre 2016

La naissance prématurée est l’une des principales causes de décès et de maladies chez les nouveau-nés partout dans le monde. Dans bien des pays à faible revenu, l’âge gestationnel des nouveau-nés est inconnu en raison de l’accès limité aux services prénataux tels que l’échographie. Une équipe de scientifiques l’Université d’Ottawa, de L’Hôpital d’Ottawa et du Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario (CHEO) ont obtenu un don de 1,2 M$ US de la Fondation Bill et Melinda Gates pour vérifier si un calculateur permettant de déterminer correctement l’âge gestationnel au Canada peut aussi être utilisé dans des pays en développement. La Fondation Gates n’a accordé que deux dons type (Phase II) à des équipes de chercheurs canadiens depuis 2008. 

« Nous cherchons une empreinte métabolique dans certaines molécules du sang qui pourrait aider à estimer l’âge gestationnel », explique le Dr Kumanan Wilson, professeur de médecine à l’Université d’Ottawa et spécialiste en médecine interne à L’Hôpital d’Ottawa. « Connaître l’âge gestationnel d’un nouveau-né aide à déterminer les évaluations qu’il faut réaliser et à offrir les meilleurs soins postnataux.»

Lire le communiqué du Centre de recherche de l’Hôpital d’Ottawa

Personne-ressource pour les médias

Amélie Ferron-Craig
Agente des relations médias
Université d’Ottawa
Cell. : 613-863-7221
aferronc@uOttawa.ca

Haut de page