Un don de 2M$ permet la création de la Bourse d’études Rovinescu pour les nouveaux Canadiens

Publié le jeudi 3 octobre 2019

Students in a classroom.

Calin et Elaine Rovinescu ont annoncé aujourd’hui la création de la Bourse d’études Rovinescu pour les nouveaux Canadiens dans le but d’appuyer des étudiants et étudiantes au premier cycle et dans les programmes professionnels tant à l’Université d’Ottawa qu’à l’Université de Montréal. Cet appui est rendu possible grâce à un généreux don de 2 millions de dollars à être partagé à parts égales entre les deux établissements universitaires.

La Bourse d’études Rovinescu offrira principalement aux Canadiens de première génération ou à des enfants d’immigrants au Canada la possibilité de poursuivre des études universitaires ou une formation professionnelle dans l’une ou l’autre des deux universités.

« Dans nos sociétés, nous avons tendance à oublier la foi profonde qu’a l’humanité envers l’éducation », a expliqué le recteur et vice-chancelier de l’Université d’Ottawa, Jacques Frémont. « Mais dans plusieurs pays émergents, la priorité des parents est d’offrir à leurs enfants la meilleure éducation possible. Ils s’investissent sans réserve afin d’offrir à leur progéniture la possibilité d’être éduqué et d’avoir un avenir meilleur. Cette nouvelle bourse, gracieuseté de mes bons amis Calin et Elaine Rovinescu, permettra justement d’accomplir ce rêve : offrir à de nouveaux Canadiens d’aspirer à un avenir prometteur grâce à une éducation postsecondaire.»

« Les universités sont un formidable vecteur d’intégration sociale, rappelle le recteur de l’Université de Montréal, Dr Guy Breton. Calin et Elaine Rovinescu croient au pouvoir transformateur de l’éducation supérieure et témoignent, à travers ce don exemplaire, de leur confiance envers les jeunes générations issues de l’immigration. Au nom de nos étudiants qui bénéficieront de leur générosité, je tiens à les remercier chaleureusement. »

Calin and Elaine Rovinescu

Calin et Elaine Rovinescu

Les bourses d’études seront offertes aux étudiants de programmes de baccalauréats et de diplômes professionnels qui sont admissibles à une aide financière, mais elles tiendront également compte du rendement scolaire et de l’engagement communautaire, social, sportif et parascolaire des individus. Les bourses sont destinées à couvrir les frais de scolarité d’un boursier pour son programme de premier cycle ou son titre professionnel. 

Les récipiendaires de la Bourse Rovinescu représenteront une diversité de culture et de parcours et proviendront de familles qui ont immigré au Canada en provenance d’autres pays. La bourse sera d’ailleurs offerte à perpétuité et encouragera des centaines de jeunes étudiants, dont la famille a immigré au Canada, à poursuivre leurs études postsecondaires et ainsi réaliser leur plein potentiel.

« Mes parents sont venus au Canada alors que je n’avais que 5 ans. Ils n’avaient en leur possession que 60$ et quelques valises”, a déclaré M. Rovinescu. « Leur richesse est celle qu’ils détenaient entre leurs deux oreilles. C’est leur éducation supérieure et professionnelle qui leur a permis d’exceller rapidement dans leur nouveau pays d’accueil. Cela leur a démontré l’importance d’offrir à leurs propres enfants un accès à la même éducation postsecondaire, ici dans leur nouveau pays. Ayant profité de cette chance, je suis fier de travailler avec mes deux alma mater, soit l’Université de Montréal et l’Université d’Ottawa, et de pouvoir offrir à de nouveaux Canadiens l’occasion d’ouvrir leurs horizons et apporter au Canada une contribution qui sera unique pour chacun. »

« Le Canada s’est développé grâce à ces immigrants venus de plusieurs pays, chacun ajoutant sa pierre à sa façon. Notre époque n’a jamais été aussi périlleuse pour de nombreuses familles d’immigrants. En investissant et en appuyant nos étudiants, nous ferons en sorte de développer la prochaine génération de bâtisseurs au pays », de déclarer Elaine Rovinescu.

Calin Rovinescu, C.M. est le président et chef de la direction d’Air Canada. Il détient un diplôme en droit civil de l’Université de Montréal (1978) et un diplôme en droit, Section de common law de l’Université d’Ottawa (1980). En 2014, il a reçu un diplôme honorifique de chacune des deux universités. M. Rovinescu est devenu le 14e chancelier de l’Université d’Ottawa depuis sa nomination en novembre 2015.

Pour de plus amples informations :

Université de Montréal

Julie Cordeau-Gazaille

Attachée de presse

Université de Montréal

514 343-6796

j.cordeau-gazaille@umontreal.ca

 

Université d’Ottawa

Isabelle Mailloux Pulkinghorn

Gestionnaire, relations médias

Direction générale des communications

613-240-0245

imaillou@uottawa.ca

Haut de page