Dre Lise Bjerre nommée titulaire de la Chaire en médecine familiale, Université d’Ottawa et Institut du Savoir Montfort

Publié le jeudi 14 janvier 2021

Dre Lise Bjerre

Le Département de médecine familiale (DMF) de l’Université d’Ottawa, l’Institut du Savoir Montfort (ISM), et la Fondation Montfort sont fiers d’annoncer la nomination de Dre Lise Bjerre au poste de première titulaire de la Chaire en médecine familiale, Université d’Ottawa et Institut du Savoir Montfort.

Dre Lise M. Bjerre est est épidémiologiste et médecin de famille pratiquant au sein de l’Équipe de santé familiale au Campus Civic de l'Hôpital d'Ottawa. Elle est professeure agrégée au Département de médecine familiale, et est également affiliée à l'École d’épidémiologie et de santé publique de l’Université d’Ottawa.

La chercheure accomplie est également scientifique associée à l’ICES – l’organisme responsable des bases de données en santé des populations de l’Ontario, qu’elle utilise pour bon nombre de ses études. Ses champs d’intérêts portent principalement sur l’accès aux soins de santé primaires (particulièrement pour les populations vulnérables et sous-desservies, dont les francophones en situation minoritaire et les populations rurales) et sur l’usage approprié des médicaments à l’échelle de la population. Elle se penche également sur la synthèse des connaissances fondée sur des données probantes afin d’améliorer les pratiques cliniques et de soutenir l’implication des patients dans la gestion de leur propre santé. De plus, elle fait usage de l’intelligence artificielle (IA) en combinaison avec les bases de données des populations comme outil de recherche, permettant un meilleur usage des données existantes.

« De par son parcours intéressant tant en médecine familiale qu’en recherche, son innovation et sa flexibilité, Dre Bjerre est la personne toute désignée pour entreprendre ce mandat ambitieux, » déclare Dr William Hogg, vice-président associé à la recherche et directeur scientifique par intérim de l’Institut du Savoir Montfort. « Dre Bjerre puise l’inspiration pour ses travaux de recherche dans sa pratique clinique qui lui tient très à cœur, et qui la garde bien ancrée dans la réalité de la pratique médicale, tout en assurant la pertinence de ses travaux de recherche. »

Pour la directrice du Département de médecine familiale de l’Université d’Ottawa, Dre Clare Liddy, « son expérience et son expertise lui permettront de mener des recherches qui feront progresser le domaine des soins primaires pour tous, ainsi qu'œuvrer à l'élimination des inégalités en matière de santé pour les Canadiens et Canadiennes francophones. Nous nous réjouissons de collaborer avec Dre Bjerre régulièrement afin de concrétiser nos visions communes pour l'excellence et l’égalité dans les soins primaires. »

« La Fondation Montfort est fière de pouvoir accueillir Dre Bjerre à titre de première titulaire de chaire portant un regard sur l’impact de la desserte des soins de santé pour les minorités linguistiques au Canada. La philanthropie et l’appui communautaire assureront au Dre Bjerre des assises financières solides pour la réalisation de ses travaux de recherche, » mentionne M. Marc Villeneuve, président-directeur général de la Fondation Montfort. « Encore une fois, voici une démonstration que la philanthropie est le delta par lequel l’excellence s’atteint. »

« C’est avec grand plaisir et enthousiasme que j’entame ce nouveau mandat, mais aussi avec beaucoup d’humilité, et avec un sens aigu des responsabilités que ce rôle comporte. Je conçois le rôle de la Chaire en médecine familiale avant tout comme un de chef de file, ayant pour mission d’inspirer, de soutenir et de mener des recherches rigoureuses produisant des résultats pertinents, et contribuant au rayonnement des connaissances et à l’amélioration de la santé de tous, » déclare Dre Bjerre. « Pour ce faire, je m’activerai afin d’attirer et de soutenir des chercheurs, des boursiers, des étudiants postdoctoraux et des étudiants diplômés de haut calibre à l’Institut du Savoir Montfort, contribuant ainsi à promouvoir la vision stratégique de l’ISM et son positionnement en tant que centre d’excellence en recherche au Canada et à l’étranger dans le domaine de la recherche en médecine familiale. »

« Les activités de recherche de la Chaire en médecine familiale auront pour but de produire des connaissances rigoureuses visant l’amélioration de la santé et de la qualité de vie de nos patients, de leurs familles et de nos communautés » explique Dre Bjerre. «Mon programme de recherche sur l’accès aux soins de santé et sur l’usage approprié des médicaments à l’échelle de la population, que je continuerai de mener activement, s’inscrit également dans cette optique. »

Dre Bjerre est détentrice d’un baccalauréat en biologie (BSc) de l’université Concordia, d’une maîtrise (MSc) et d’un doctorat (PhD) en épidémiologie de l’Université McGill, d’un doctorat en médecine (MDCM; diplôme d’études médicales) de l’Université McGill, et d’un doctorat en médecine (Dr. med.) de l’Université de Göttingen, en Allemagne. Elle détient également la certification du Collège des médecins de famille du Canada (CCMF). En plus de sa carrière clinique en médecine familiale qu’elle a menée sur deux continents, elle possède une expérience en recherche considérable en tant que clinicienne-chercheure au sein du DMF depuis 2010.


À propos du Département de médecine familiale de l’Université d’Ottawa
En tant que chef de file en éducation et en recherche dans le domaine de la médecine familiale, le Département de médecine familiale (DMF) offre d’excellentes possibilités d’enseignement et d’apprentissage dans les deux langues officielles dans de nombreux endroits en milieu urbain et rural de la région de la capitale nationale. Le DMF de l’Université d’Ottawa compte plus de 400 enseignants qui forment chaque année 150 résidents et 160 étudiants de premier cycle en médecine.
 
À propos de l’Institut du Savoir Montfort
Créé en 2015, l’Institut du Savoir Montfort (ISM) est un organisme à but non-lucratif qui vise à améliorer le monde de la santé et la santé du monde en alliant recherche et éducation. L’ISM mise sur la collaboration entre chercheurs, pédagogues et andragogues, ce qui facilite le continuum création-transmission des connaissances en matière d’organisation des services de santé et de prévention, dépistage et traitement de comorbidités physiques et mentales.


Pour plus d’information :

Université d'Ottawa
Paul Logothetis
Agent de relations média
613-823-7221
plogothe@uottawa.ca
 
Institut du Savoir Montfort
Ibtissem Zahzam
Agente de communications
613-746-4621, poste 6079
Haut de page