Une étude cherche à cerner les lacunes dans la formation en enseignement du FLS

Publié le lundi 14 juin 2021

Une enseignante lit un livre à des enfants dans une classe

Le Canada fait présentement face à une pénurie importante d’enseignants et enseignantes de français langue seconde (FLS). Certes complexe et multiforme, ce problème est cependant largement attribuable au manque d’enseignantes et enseignants qualifiés et à un important roulement de personnel.

Afin de mieux comprendre et éventuellement régler ce problème, l’Association canadienne des professeurs de langues secondes (ACPLS) a lancé un projet de deux ans intitulé Détermination des exigences et des lacunes dans la formation des enseignants de français langue seconde (FLS): recommandations et lignes directrices. Dirigé par un consortium de chercheurs et de chercheuses de trois universités canadiennes – l’Université d’Ottawa, l’Université de la Colombie-Britannique et l’Université du Nouveau-Brunswick –, le projet tente de trouver des moyens de mieux outiller les enseignantes et enseignants de FLS en début de carrière.

Stephanie Arnott, professeure agrégée à la Faculté d’éducation de l’Université d’Ottawa, est responsable de l’étude portant sur les normes et les pratiques actuelles en matière de préparation, de reconnaissance des aptitudes et d’embauche des enseignants et enseignantes de FLS qui évoluent dans le système d’éducation canadien, de la maternelle à la 12e année.

L’ACPLS est actuellement à la recherche de volontaires de diverses facultés d’éducation, des conseils scolaires et des récentes cohortes de diplômés et diplômées en enseignement du FLS (qui sont dans leurs cinq premières années d’enseignement de FLS) pour participer à l’étude. Ces personnes devront répondre à un sondage en ligne et/ou faire partie d’un groupe de discussion.

Pour plus d’information sur l’étude ou pour contribuer à façonner l’avenir de l’enseignement du FLS au Canada.
 

Personne-ressource pour les médias à l’ACPLS
Solomiya Ostapyk
Coordonnatrice des communications et du marketing
613-727-0994, poste 203
communications@caslt.org

Personne-ressource pour les médias à l’Université d’Ottawa
Justine Boutet
Agente des relations médias
Cellulaire : 613-762-2908
justine.boutet@uOttawa.ca

Haut de page