L’accès à la transplantation rénale est inégal en Ontario selon une étude

Publié le lundi 9 janvier 2017

Dr. Greg Knoll

Une étude publiée dans l’American Journal of Transplantation révèle que les personnes atteintes d’insuffisance rénale chronique en Ontario n’ont pas toutes le même accès à la transplantation de rein. Sans greffe, ces personnes auront besoin de dialyse d’entretien toute leur vie.

L’équipe de chercheurs a examiné toutes les transplantations de rein réalisées dans le cadre de 27 programmes régionaux de soins rénaux en Ontario de 2003 à 2013 pour découvrir que les taux de transplantation variaient de 7,4 % à 31,4 % entre les programmes.

« En théorie, il existe un système universel de soins en Ontario. Notre étude a toutefois montré que les patients inscrits dans certains programmes régionaux de soins rénaux avaient des chances accrues d’avoir une transplantation rénale que ceux d’autres programmes », explique le Dr Greg Knoll, auteur principal de l’étude, titulaire d’une chaire de recherche clinique en transplantation et professeur à l’Université d’Ottawa, scientifique principal et chef de la Division de néphrologie à L’Hôpital d’Ottawa. 

Lire le communiqué

Personne-ressource pour les médias

Amélie Ferron-Craig
Agente des relations médias
Cell. : 613-863-7221 
aferronc@uOttawa.ca

Haut de page