L'Université commente les résultats du référendum étudiant

Publié le lundi 11 février 2019

L’Université d’Ottawa félicite le Syndicat étudiant de l’Université d’Ottawa (SÉUO), à qui les étudiantes et étudiants de premier cycle à temps plein et à temps partiel ont confié le mandat de les représenter.

Les résultats obtenus aujourd’hui sont une illustration de la démocratie en action. Quelque 17 % des 33 000 étudiantes et étudiants au premier cycle se sont prononcés par référendum. Maintenant, le SÉUO doit présenter un éventail de candidatures à partir desquelles la population étudiante au premier cycle pourra élire la direction de l’association. Des élections générales devraient avoir lieu dans les prochaines semaines.

Une fois l’équipe de direction du Syndicat en place, l’Université entreprendra avec elle des négociations en vue de signer une entente sur la représentation des étudiants et étudiantes de premier cycle et la prestation de services à leur intention. L’entente exigera notamment de l’association qu’elle s’engage à respecter des principes de bonne gouvernance, de saine gestion des ressources humaines et des finances, de transparence et de reddition de comptes. L’Université déploiera les efforts nécessaires pour mettre en place la nouvelle entente d’ici le 1er mai 2019.

Il reviendra à la nouvelle association étudiante de déterminer quels services offrir; elle sera d’ailleurs responsable de faire approuver chacun d’eux par la population étudiante au premier cycle. Ce processus devra tenir compte du nouveau cadre réglementaire annoncé par le gouvernement ontarien plus tôt cette année concernant les frais pour les services étudiants.

En décembre, l’Université a signé une entente intérimaire avec la Fédération étudiante de l’Université d’Ottawa (FÉUO) pour la prestation des services jusqu’ au 30 avril 2019.  Cette entente se limite à la prestation de services et ne lie pas l’association étudiante nouvellement élue au-delà de cette date. Les services pour lesquels les étudiants ont déjà payé se poursuivront sans interruption en conformité avec l’entente intérimaire jusqu’à cette date.

 

Le provost et vice-recteur aux affaires académiques,

David Graham

Haut de page