L'Université d'Ottawa dévoile les récipiendaires de doctorats honorifiques du printemps 2019

Publié le mercredi 22 mai 2019

L'Université d'Ottawa, une institution qui reconnaît l'innovation.

Les doctorats honorifiques sont décernés en reconnaissance de contributions importantes apportées par le ou la récipiendaire à l'Université d'Ottawa, à sa profession ou à la société en général. Un doctorat honorifique reconnaît que le récipiendaire mérite d'être reconnu pour ses capacités inégalées en raison de l'apprentissage et des expériences de la vie. Le doctorat honorifique est décerné au lauréat sur convocation du Chancelier de l'Université, Calin Rovinescu.

Ce printemps, sept leaders visionnaires recevront des doctorats honorifiques de l'Université d'Ottawa en reconnaissance de leurs contributions extraordinaires dans leurs domaines respectifs. Ils incluent :

Faculté de droit : le juge en chef Richard Wagner

Le juge en chef Wagner a été admis au Barreau du Québec en 1980 et a pratiqué le droit jusqu'à sa nomination à la Cour supérieure du Québec en 2004. Il a plaidé devant tous les tribunaux judiciaires et quasi judiciaires du Québec, ainsi que devant la Cour fédérale et la Cour suprême du Canada. Il a été élu premier conseiller du Barreau de Montréal pour 2000-2001 avant d'être élu bâtonnier du Barreau de Montréal pour 2001-2002. Il a été nommé juge à la Cour suprême du Canada le 5 octobre 2012 et fut nommé juge en chef du Canada le 18 décembre 2017.

Faculté des arts: Amin Maalouf, auteur de renommée internationale

Amin Maalouf est né au Liban en 1949, dans une famille d'enseignants. Après des études d'économie et de sociologie, il a travaillé comme journaliste, couvrant de nombreux événements dans le monde entier, tels que la chute de la monarchie éthiopienne en 1974 et la dernière bataille de Saigon en 1975. En 1984, il se consacre à l'écriture et à la publication de romans, d'essais et de livrets d'opéra. En 2011, l'auteur du livre Le Rocher de Tanios, lauréat du Prix Goncourt, a été élu à l'Académie française pour siéger au siège 29 en remplacement de feu Claude Lévi-Strauss.

Faculté des sciences de la santé: Dina Brooks, leader en réadaptation cardiorespiratoire

Dina Brooks est reconnue à l'échelle internationale comme une leader en réadaptation cardiorespiratoire et a été titulaire d'une chaire de recherche du Canada en réadaptation et maladies pulmonaires obstructives chroniques (MPOC). Mme Brooks a reçu de nombreuses distinctions, dont la Médaille du jubilé de la Reine pour l'impact de ses recherches sur la vie des personnes atteintes d'une maladie pulmonaire, une bourse de recherche de l'Académie canadienne des sciences de la santé, la plus haute distinction qui reconnaît le leadership international, le rendement universitaire et la créativité scientifique, et le prix Enid Graham (plus haute distinction de l'Association canadienne de physiothérapie).

École de gestion Telfer : Dani Reiss, président et chef de la direction de Canada Goose

En tant que président et chef de la direction et président du conseil d'administration de Canada Goose, Dani Reiss a transformé le petit fabricant de vêtements d'extérieur, fondé par son grand-père en 1957, en une marque de luxe et de performance connue et appréciée globalement. Sa passion pour faire connaître le Canada dans le monde entier a alimenté le voyage de la marque du Nord canadien jusqu’aux rues de Toronto, New York, Tokyo, Londres, Paris et Beijing, entre autres. Défenseur inébranlable du secteur manufacturier canadien, M. Reiss a souvent été reconnu pour sa passion, son authenticité et sa vision globale. En 2016, il a reçu l'Ordre du Canada pour son succès entrepreneurial et son travail de bienfaisance dans les collectivités de l'Arctique canadien. Il a également reçu le prix Canada's Top 40 Under 40 en 2008.

Faculté de génie: Veena Rawat, pionnière dans le domaine des télécommunications

Veena Rawat est présidente et chef de la direction d'Expert Stratégies International, une firme de consultation technologique qui conseille des clients nationaux et internationaux sur les politiques et la réglementation des télécommunications. Elle a travaillé pendant 28 ans pour le gouvernement fédéral, où elle a occupé divers postes de direction dans la gestion de programmes liés aux services de communications sans fil et par satellite. En 2011, elle a été nommée vice-présidente et ambassadrice de l'UIT pour le Blackberry et, en 2014, présidente du Centre de recherches sur les communications, le seul laboratoire de recherche du gouvernement fédéral canadien qui effectue de la R-D dans toutes les technologies de communication. Mme Rawat est devenue Officier de l'Ordre du Canada en 2014.

Faculté d'éducation: Roger Paul, leader en Francophonie

Roger Paul a travaillé sans relâche pour la protection et le développement de la francophonie ontarienne et canadienne. Jeune enseignant de Timmins, il s'est joint à l'Association des enseignantes et des enseignants franco-ontariens. À son retour à Ottawa, on lui a confié un rôle de leadership dans une école et lors de la création des conseils scolaires de langue française et en 2009, il a assumé la direction de la Fédération nationale des conseils scolaires francophones (FNCSF) et du Regroupement national des directions générales de l'éducation (RNDGÉ), postes qu'il a occupés pendant presque une décennie. La résilience de M. Paul a joué un rôle de catalyseur dans le renforcement et la croissance de l'éducation en langue française, non seulement dans l'Est de l'Ontario, mais d'un océan à l'autre.

Faculté des sciences: Dianne Newman, microbiologiste moléculaire

Dianne Newman est microbiologiste moléculaire et professeure à la Division de biologie et de génie biologique, et à la Division des sciences géologiques et planétaires du California Institute of Technology. En 1999, Mme Newman a été nommée l'une des plus grandes innovatrices de moins de 35 ans par la Revue technologique du MIT et elle s'est jointe à la faculté du California Institute of Technology en 2000. Son laboratoire au Caltech s'intéresse à la coévolution de la vie et de la Terre. Elle utilise une approche interdisciplinaire pour étudier les mécanismes moléculaires qui sous-tendent les formes anciennes du métabolisme.  La professeure Newman a été élu à l'Académie nationale des sciences en avril 2019.

Faculté de médecine : Dre Frances A. Shepherd, OC, OOnt, MD, FRCPC, LLD (Hon)

La Dre Shepherd a conçu et dirigé plus d’une centaine d’essais cliniques au cours des trois dernières décennies et ses recherches ont permis de changer les traitements du cancer du poumon et d’en améliorer les résultats pour les patients à l’échelle mondiale. Elle siège à de nombreux comités consultatifs nationaux et internationaux sur le cancer du poumon et fait partie de plusieurs conseils de surveillance des données et de la sécurité d’essais internationaux portant sur le cancer du poumon à titre de membre ou de présidente. Elle a servi de mentor à plus de 45 chercheurs universitaires postdoctoraux des quatre coins du monde, dont plusieurs occupent maintenant des postes universitaires de niveau supérieur dans leur pays d’origine. Elle a rédigé et codirigé plus de 550 publications évaluées par des pairs et 35 chapitres de livres

* Le Dr Shepherd a reçu son doctorat honorifique à la cérémonie de remise des diplômes de la Faculté de médecine le 17 mai.*

Haut de page