L'Université d'Ottawa fait valoir l'importance de l'enseignement : Conférence Kesarwani 2012 – Deuxième partie

Publié le lundi 27 février 2012

Dans le cadre de sa conférence annuelle Kesarwani, fractionnée cette année en trois parties, le Centre de pédagogie universitaire de l'Université d'Ottawa a l'honneur d'accueillir trois de ses professeurs ambassadeurs : Kathryn Trevenen (études des femmes), Gilles Comeau (pédagogie du piano) et Claude D'Amours (génie électrique).

La deuxième rencontre de la série, qui s'inscrit dans la campagne de valorisation de l'enseignement ayant pour thème « L'enseignement, ça compte! », prendra la forme d'un panel de discussion et d'une plateforme d'échanges, dans lesquels les ambassadeurs de la campagne pourront faire part de leurs idées en ce qui a trait à l'enseignement et à son importance. À tour de rôle, ils seront invités à décrire les méthodes didactiques qui leur ont valu des prix d'excellence en enseignement et présenteront leur vision de la profession.

  • QUOI : Conférence Kesarwani 2012 – Deuxième partie  « Les professeurs font toute la différence! »
     
  • QUAND : Le mercredi 29 février 2012, 10 h
     
  • OÙ : Pavillon Tabaret, salle Huguette-Labelle (112), Université d'Ottawa

Professeurs ambassadeurs :

Kathryn Trevenen, professeure agrégée à l'Institut d'études des femmes de l'Université d'Ottawa depuis 2002, est membre du sous-comité du Sénat de l'Université sur la pratique de l'enseignement. Elle travaille à instaurer des méthodes d'enseignement qui font largement appel à la participation. Ses travaux de recherche portent sur le discours contemporain en matière de droits de la personne ainsi que sur les possibilités et difficultés connexes au chapitre de la politique transnationale. Mme Trevenen est lauréate du Prix d'excellence en enseignement de la capitale de 2006.

Gilles Comeau est titulaire d'un doctorat en fondements de l'éducation musicale. Il a fait des études postdoctorales en pédagogie du piano sous la direction de Marc Durand et de Gilles Manny. Présentement professeur au Département de musique de l'Université d'Ottawa, M. Comeau y coordonne les secteurs de la pédagogie du piano et de l'éducation musicale. Il a obtenu plusieurs subventions de recherche. Au cours des quatre dernières années, M. Comeau a mis sur pied plusieurs groupes de recherche multidisciplinaires qui se penchent sur différents aspects de l'apprentissage et de l'enseignement du piano.

Claude D'Amours détient un doctorat en génie électrique de l'Université d'Ottawa. En 1995, il s'est joint au Centre de recherches sur les communications du Canada en tant qu'ingénieur des systèmes, et il a accepté le poste de professeur adjoint au Département de génie électrique et génie informatique du Collège militaire royal du Canada. Depuis 2005, il est professeur agrégé à l'École de science informatique et de génie électrique (anciennement l'École d'ingénierie et de technologie de l'information) de l'Université d'Ottawa. Il est également vice-doyen aux études à la Faculté de génie depuis mars 2007. Il a remporté le prix John-V.-Marshpour l'excellence en enseignement en 2006 et un prix d'excellence en enseignement de l'Université d'Ottawa en 2007.

Cet événement est rendu possible grâce au Fonds de dotation de conférences Roop-Kesarwani, créé par la famille de feu Roop Kesarwani, professeur de mathématiques à l'Université d'Ottawa pendant 30 ans (de 1964 à 1994). Ce fonds vise à promouvoir l'excellence en enseignement universitaire et à améliorer le milieu d'apprentissage. C'est dans cette optique que le Centre de pédagogie universitaire (CPU) organise cette conférence annuelle.

Haut de page