L'Université d'Ottawa et la National Dong Hwa (Taiwan) collaborent pour promouvoir les initiatives d'études et de recherches autochtones

Publié le jeudi 24 septembre 2020

Équipe recherche, doyenne de la FSS Barham, professeur Simon et NDHU-CIS doyen Pasuya'e Poiconʉ

[En sens horaire : Classe de recherche uOttawa sur le terrain à Skadang ; NDHU-CIS doyen Pasuya'e Poiconʉ (gauche) et professeur Simon ; doyenne de la FSS Victoria Barham ]

La Faculté des sciences sociales de l'Université d'Ottawa s'associe au National Dong Hwa University College of Indigenous Studies (NDHU-CIS) de Taiwan pour promouvoir les études autochtones après avoir signé un protocole d'accord sur la coopération universitaire et de recherche. 

L'objectif est de promouvoir une large coopération interdisciplinaire et interuniversitaire entre la FSS et le NDHU-CIS en intensifiant les échanges en matière de recherche et de formation des diplômés, en encourageant les universitaires à coopérer dans des projets de recherche et à échanger les résultats de leurs recherches. Le protocole d'entente vise à contribuer aux objectifs sociaux plus larges de la décolonisation, de l'indigénisation et de la justice transitionnelle. 

Victoria Barham, doyenne de la FSS , a signé le protocole d'entente le 22 septembre après que le professeur Scott Simon - de l'École des études sociologiques et anthropologiques de la faculté - soit revenu à Ottawa avec les documents. Le protocole d'entente a été initialement signé par la doyenne de la NDHU-CIS, Mme Pasuya'e Poiconʉ, le 19 mai, mais en raison de la pandémie actuelle de COVID-19, il a été impossible d'organiser le voyage pour tenir une cérémonie de signature en présence des deux parties. 

Le NDHU-CIS est un centre d'excellence de recherche et d'enseignement sur les études indigènes reconnu au niveau international à Taïwan, qui abrite plus de 560 000 indigènes affiliés à 16 nations indigènes officiellement reconnues. 

Depuis 2015, Scott Simon, qui est coprésident des études taïwanaises à la faculté des sciences sociales, emmène des groupes d'étudiants de l'Université d'Ottawa au NDHU-CIS pour un cours de recherche sur le terrain en études indigènes et en anthropologie. Le NDHU a honoré Scott Simon, qui a mené des recherches sur les droits et le statut politique des peuples indigènes de Taiwan depuis 2004, en tant que premier ancien étudiant honoraire.

Pour plus d'informations, veuillez contacter le professeur Scott Simon : ssimon@uottawa.ca

Haut de page