L'Université d'Ottawa reçoit des subventions de projets stratégiques du CRSNG pour des recherches sur l'interaction corps-esprit et la cité numérique durable

Publié le vendredi 8 février 2013

Deux éminents chercheurs de l'Université d'Ottawa se partageront un total de 960 337 $ du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) pour des projets qui changeront la façon dont nous gérons notre propre santé et favoriseront l'émergence d'une cité numérique à la fois techniquement viable et écologiquement durable.

L'annonce s'inscrit dans une initiative nationale du Programme des subventions de projets stratégiques du CRSNG, qui appuie les chercheurs faisant équipe avec le secteur public ou le secteur privé pour réaliser des projets qui profitent à l'économie, au tissu social et à l'environnement de notre pays.

Les deux chercheurs subventionnés sont :

Abdulmotaleb El Saddik - École de science informatique et de génie électrique
U-Biofeedback: A Ubiquitous Biofeedback System for Continuous and Long-Term Wellbeing 

Pour être et se sentir en santé, nous savons qu'il nous faut veiller aussi bien sur notre cerveau que sur notre corps. Le bien-être de ces deux éléments est indissociable. La  rétroaction biologique (biofeedback), est une méthode de traitement où le patient tente d'améliorer sa santé en prenant connaissance des signaux produits par son corps. Prendre sa température avec un thermomètre ou monter sur un pèse-personne pour surveiller l'évolution de son poids sont deux formes de rétroaction biologique. La recherche menée par le professeur El Saddik met de l'avant un système ultramoderne qui permettra aux personnes souffrant d'affections telles que la migraine, la douleur musculaire, le stress, l'anxiété et l'hypertension d'obtenir, dans le confort de leur foyer, une rétroaction sur leur état ainsi que le traitement approprié. Le système transmet également ces données au fournisseur de soins de santé, qui, en ayant accès au régime de soins à domicile suivi par le patient, pourra ainsi exercer un suivi constant et envisager de nouvelles méthodes de traitement et de prévention.

Trevor Hall - École de science informatique et de génie électrique
RF communications in the e-city (RF-Cité) 

Les grandes villes sont les dynamos d'une économie mondialisée et le principal terreau d'innovation. Les urbanistes envisagent l'émergence d'une cité numérique où la vie est facilitée par une omniprésente communication sans fil à large bande. Cependant, la popularité croissante des réseaux sans fil mène à des niveaux de consommation d'énergie non durables. Grâce aux travaux novateurs du professeur Hall, portant sur la transmission cohérente de signaux à radiofréquence optique à l'aide de dispositifs ultramodernes de traitement des signaux numériques et de photonique avancée, il sera possible d'atteindre une densité d'accès sans fil qui se situera à des niveaux durables de consommation énergétique. Ces recherches offriront des possibilités de commercialisation aux entreprises canadiennes, favoriseront la formation d'une main-d'œuvre hautement qualifiée et compétente et placeront le Canada à l'avant-scène de l'innovation dans le domaine de la cité numérique.

L'Université d'Ottawa soutient activement la recherche de pointe et favorise le développement des connaissances basé sur une approche interdisciplinaire. Son engagement envers l'excellence attire les chercheurs les plus prometteurs du Canada et du monde entier. De plus, l'Université d'Ottawa contribue grandement au développement économique de la région de la capitale nationale.

RENSEIGNEMENT:

Néomie Duval
Agente de relations médias
Université d'Ottawa
Bureau : 613-562-5800 (2981)
Cellulaire : 613-863-7221
neomie.duval@uOttawa.ca

Haut de page