L'Université d'Ottawa s'associe à des leaders en photonique pour lancer une conférence académique mondiale en ligne

Publié le mercredi 6 novembre 2019

A circuit representing integrated optics

Crédit image: Marc Reig Escalé

Bien que l'apprentissage à distance et en ligne soit bien établi, les conférences académiques demeurent une activité qui se déroule, la plupart du temps, en personne. Cette approche changera grâce à une nouvelle conférence, le Photonics Online Meetup (POM), lancé par six leaders en photonique du monde entier dont fait partie Orad Reshef, chercheur-boursier postdoctoral à l'Université d'Ottawa. Leur objectif est d’encourager l'accès aux conférences tout en favorisant la protection de l’environnement.

La première conférence en ligne gratuite aura lieu le 13 janvier 2020. Elle portera sur l'optique quantique à l'échelle nanométrique, l'optique intégrée et les matériaux optiques.

Orad Reshef, du Département de physique de l'Université d'Ottawa, copréside la conférence POM avec la professeure Andrea Armani (University of Southern California). Ils sont appuyés dans l’organisation de ce projet par la professeure Rachel Grange (ETH Zurich), le professeur Igor Aharonovich (University of Technology Sydney, en Australie), le professeur Mikhail Kats (University of Wisconsin-Madison) et Riccardo Sapienza (Imperial College London, à Londres).

Le format en ligne du POM vise à éliminer les obstacles souvent associés aux conférences conventionnelles, comme l'impact des voyages sur les familles, l'augmentation du coût des transports et des frais de conférence, les défis liés aux visas ou encore l’importante empreinte carbone liée aux déplacements par avion. Les organisateurs du POM croient que cette approche, de même que l'absence de frais de conférence, aura un effet particulièrement positif sur la trajectoire professionnelle des chercheurs en début de carrière et améliorera l'accès à l'éducation pour les étudiants.

« Nous pensons que cela pourrait être l'avenir des réunions scientifiques, où les réunions en ligne seront complémentaires aux réunions existantes », a déclaré Orad Reshef.

POM encourage la création de « POM-hubs », des sites d'observation auto-organisés. L'objectif de ces sites est d'encourager le réseautage à l'échelle locale afin de créer un sentiment de communauté entre chercheurs et étudiants. Jusqu'à présent, plus de 35 POM-hubs ont été créés sur cinq continents.

Même si les organisateurs ont optimisé l'horaire afin qu'il soit le plus accommodant possible pour l’ensemble des participants, toutes les séances seront enregistrées. Dans les jours qui précéderont l'événement, les organisateurs mettront sur pied une séance d'affichage virtuelle durant laquelle les participants pourront publier des images d'affiches en ligne avec un mot-clé lié à la conférence, et ensuite répondre aux questions dans le « flux de réponses ». Contrairement à une séance d'affichage conventionnelle, qui a une durée fixe et un public limité, cette approche a une durée illimitée et peut évoluer avec son public.

 

Pour plus d’informations :
Justine Boutet
Agente de relations médias
Cell: 613.762.2908
justine.boutet@uottawa.ca

 

Haut de page