Message des rectorats des universités ontariennes

Publié le mardi 28 avril 2020

Nous savons que les perturbations causées par la COVID-19 dans la vie universitaire ont suscité beaucoup d’incertitudes chez les étudiantes et étudiants, ainsi que leurs familles. Alors que nous préparons la suite des choses, nous tenons à vous assurer que les universités ontariennes maintiennent leur engagement à offrir à la population étudiante une éducation de qualité supérieure.

Les universités ontariennes sont en train de planifier le trimestre d’automne et s’emploient à trouver des moyens d’enrichir l’expérience universitaire. Bien que chaque établissement ait sa propre approche, nous sommes unis par un objectif commun, celui d’offrir des programmes qui favoriseront la réussite de notre population étudiante.

Nous mettons à contribution les talents, la technologie, le matériel et l’équipement de nos laboratoires, ainsi que les recherches significatives que nous menons pour aider notre province. En faisant du bénévolat, en fabriquant des équipements de protection individuelle (EPI) indispensables et en explorant les possibilités de mettre au point de meilleurs tests et un vaccin, nos étudiantes et étudiants, nos chercheures et chercheurs, ainsi que les membres de notre corps professoral continuent de mettre à profit leur détermination et leur ingéniosité et à faire preuve de solidarité.

L’ensemble des régions et secteurs, y compris les universités, ont un rôle à jouer dans la relance de l’Ontario. Il nous faudra de nouvelles idées et des approches innovantes pour pouvoir faire face à des enjeux sans précédent. Aujourd’hui, il est plus important que jamais d’offrir une éducation de qualité afin de mener des recherches de calibre mondial et former des professionnels novateurs et hautement qualifiés.

Nos universités continueront de s’associer pour soutenir l’Ontario et offrir un avenir meilleur à nos étudiants, à nos communautés et à notre province. Ensemble dans la lutte contre la COVID-19 comme dans nos efforts pour rétablir l’économie, nous sortirons plus forts, plus résilients et mieux préparés pour l’avenir.

Les rectrices et recteurs des universités ontariennes

Haut de page