Monica Gattinger de l'Université d'Ottawa remporte le prestigieux prix de développement durable Clean50

Publié le jeudi 3 octobre 2019

Monica Gattinger

 

Monica Gattinger, directrice de l'Institut de recherche sur la science, la société et la politique publique (ISSP) de l'Université d'Ottawa et titulaire de la chaire Positive Energy (Énergie positive), a été nommée sur la prestigieuse liste Clean50 Canada pour 2020.

L'annonce a été faite le 3 octobre 2019 par Delta Management Group et l'organisation Clean50.

Selon Gavin Pitchford, chef de la direction de Delta, « Delta management Group et l'organisation Clean50 annoncent chaque année les prix Clean50 du Canada afin de reconnaître les 50 personnes ou petites équipes, dans 16 catégories différentes, qui ont le plus contribué à faire avancer les causes de la durabilité et du capitalisme propre au Canada au cours des deux dernières années ».

« Les critères de Delta pour déterminer les lauréats sont d'examiner attentivement les réalisations réelles et mesurables, l'innovation démontrée, la collaboration avec d'autres organisations et les contributions du lauréat ou de la lauréate à inspirer d'autres Canadiens à prendre des mesures semblables », a-t-il expliqué.

Monica Gattinger dirige Énergie positive, une initiative de trois ans qui utilise le pouvoir de rassemblement de l'université pour réunir des chercheurs universitaires et des décideurs de haut niveau de l'industrie, du gouvernement, des communautés autochtones, des communautés locales et des ONG environnementales afin de déterminer comment renforcer la confiance du public dans les décisions en matière d'énergie.

« Grâce à la création et à l'utilisation de Positive Energy, une plateforme neutre et non partisane de recherche et d'engagement, Monica aide à contrer la polarisation et l'opposition entourant les projets énergétiques et les infrastructures renouvelables, renforçant ainsi la confiance du public dans la prise de décisions en matière d'énergie et de climat, a ajouté Gavin Pitchford. Ses compétences en leadership sont à la base du succès de l'éducation physique et en ont fait une voix influente dans le processus décisionnel fédéral et provincial. »

Mme Gattinger, qui a été élue au Conseil des gouverneurs de l'Université d'Ottawa en 2012, a beaucoup écrit sur les politiques et la réglementation énergétique canadienne et siège aux conseils consultatifs de nombreux organismes publics, privés et de la société civile. Elle est également professeure titulaire à l'École d'études politiques de l'Université d'Ottawa.

Selon Gavin Pitchford, Monica Gattinger était « parmi seulement 50 lauréats choisis dans un bassin initial d'environ 750 candidats très qualifiés provenant de partout au Canada ».

 

« Le Clean50 vient d'un très large éventail d'horizons, a ajouté M. Pitchford, de telle sorte que seul un petit nombre d'individus peuvent être reconnus dans une catégorie donnée.  Recevoir un prix Clean50 est une indication du leadership de Monica, tant au sein de son organisation que dans la catégorie dans laquelle elle a été nommée : Éducation et leaders d'opinion. »

 

Pour plus d'informations, veuillez visiter www.clean50.com ou contactez medias@uottawa.ca.

 

Haut de page