Un nouvel outil pour aider les fournisseurs de soins primaires à répondre aux besoins en santé mentale des patients

Publié le vendredi 18 septembre 2015

L'Institut de recherche sur le cerveau et le psychisme de l'Université d'Ottawa (IRCPuO) et ses partenaires sont fiers d'annoncer le lancement d'un nouveau site Web appelé eMentalHealth.ca/Primary Care qui aidera les médecins offrant des soins de santé primaires à répondre aux besoins en santé mentale des patients. Grâce au nouveau site Web, les médecins pourront mieux dépister et traiter la dépression.

Le site constitue un nouveau volet du site eSantéMentale.ca, une initiative du Centre hospitalier pour enfants de l'est de l'Ontario. Cependant, le site ne se limite pas aux soins pédiatriques et donne aux praticiens du domaine des soins de santé primaires de la région d'Ottawa des outils pour traiter les problèmes de santé mentale à toutes les étapes de la vie, notamment :

  • Des guides indiquant où l'on peut obtenir des soins pour divers problèmes de santé mentale;
  • Des outils de dépistage;
  • Un répertoire de services à l'intention des médecins de famille pour les aider à aiguiller leurs patients;
  • Des fiches d'information à l'intention des patients et de leur famille.

« Le nouveau site Web propose notamment un nouvel outil d'aide à la décision pour la gestion de la dépression et des antidépresseurs, explique Simon Hatcher, vice‑président à la recherche au Département de psychiatrie de la Faculté de médecine de l'Université d'Ottawa et psychiatre au Centre de santé mentale Royal Ottawa et à l'Hôpital d'Ottawa. Cet outil aidera les prescripteurs et leurs patients à sélectionner une trajectoire de traitement en se fondant sur des faits auxquels les non‑spécialistes ne peuvent généralement pas avoir accès facilement. »

Le lancement du site Web est la première étape vers la création d'une clinique virtuelle en santé mentale. « La clinique fait partie de notre initiative Vision 2020, qui vise à réduire de 20 % les taux de suicide et de comportements suicidaires dans le Réseau local d'intégration des services de santé (RLISS) de Champlain d'ici 2020 », souligne Mireille St‑Jean, du Département de médecine familiale de l'Université d'Ottawa et de l'Hôpital d'Ottawa.

Les services offerts par la clinique virtuelle en santé mentale comprendront : des thérapies en ligne avec la possibilité de choisir un conseiller; un psychiatre disponible pour répondre par téléphone aux questions des travailleurs prodiguant des soins primaires; un mécanisme d'aiguillage permettant à des intermédiaires de représenter des patients; et de l'aide pour naviguer dans le système complexe des soins de santé.

Personne‑ressource pour les médias :

Kina Leclair
Agente des relations médias
Université d'Ottawa
Bureau : 613‑562‑5800, poste 2529
Cellulaire : 613‑762‑2908
kleclair@uOttawa.ca

Haut de page