Le point sur la résiliation de l’entente avec la FEUO

Publié le jeudi 8 novembre 2018

Au début de 2019, l’Université d’Ottawa tiendra un référendum pour permettre aux étudiantes et étudiants du premier cycle de désigner une association qui les représentera officiellement.

En septembre dernier, l’Université a déposé un préavis de résiliation de son entente avec la Fédération étudiante de l’Université d’Ottawa (FEUO), signalant ainsi qu’elle ne reconnaîtrait plus la Fédération à titre de seule organisation autorisée à représenter les étudiants du premier cycle. L’Université a perdu confiance en la FEUO après avoir été mise au fait d’allégations de mauvaise gestion financière, de conflits internes et d’inconduite au travail au sein de la Fédération. L’Université a demandé à la Fédération de procéder à une vérification juricomptable, l’avisant par le fait même qu’elle suspendait le transfert des droits perçus auprès des étudiants au nom de la FEUO pour les services assurés par celle-ci.

L’Université a passé en revue les résultats de la vérification juricomptable des activités de la FEUO. Cette vérification n’a pas permis de rétablir la confiance de l’Université en la capacité de la Fédération à adhérer à de saines pratiques de gestion financière.

Depuis que ces allégations ont été soulevées, la principale priorité de l’Université a été – et demeure – d’agir dans l’intérêt de sa population étudiante. Il importe de souligner que la décision de lancer un référendum n’est en rien liée au dévoilement par la FEUO des résultats de la récente vérification juricomptable, ni aux décisions dernièrement annoncées par la FEUO et par des personnes qui y étaient précédemment rattachées quant aux pratiques internes de gouvernance et à la structure de gestion.

L’Université estime que les étudiantes et étudiants du premier cycle ont droit à un gouvernement étudiant légitime et digne de confiance, où les principes de saine gestion financière sont appliqués et la gouvernance est assurée de manière transparente et responsable. L’Université demeure déterminée à travailler de bonne foi avec une association étudiante qui adhère à ces principes.

C’est dans cette optique que l’Université organisera un référendum au début de 2019. Réalisé et supervisé par un organisme tiers impartial, cet exercice permettra aux groupes intéressés de présenter leur candidature et de faire campagne afin de devenir l’association choisie pour représenter officiellement les étudiantes et étudiants de premier cycle à l’Université d’Ottawa. Une fois cette organisation sélectionnée par la population étudiante, des élections auront lieu en mars. L’Université négociera alors une nouvelle entente avec l’association désignée.

L’Université examine actuellement diverses options pour assurer la meilleure continuation possible des services étudiants une fois l’entente avec la FEUO officiellement échue, le 24 décembre 2018. À cette date, l’Université cessera de reconnaître la Fédération en tant que représentant exclusif des étudiantes et étudiants de premier cycle.

Plus de détails suivront au fil des prochaines semaines au sujet du référendum et de la continuation des services étudiants.

David Graham

Provost et vice-recteur aux affaires académiques

Haut de page