Publication d’un nouveau rapport sur le gouvernement ouvert au Canada

Publié le mardi 25 février 2020

Drapeau du Canada

Daniel J. Paré, professeur agrégé au Département de communication à l’Institut de recherche sur la science, la société et la politique publique (ISSP) et à l’École des sciences de l’information (ÉSIS) de l’Université d’Ottawa, vient de publier un rapport d'évaluation sur le 4e plan d'action national pour un gouvernement ouvert.

Ce plan d’action a été lancé en décembre 2018 conformément aux obligations du Canada en tant que membre du Partenariat pour un gouvernement ouvert (PGO). Le PGO est une organisation internationale au sein de laquelle des décideurs politiques et des leadeurs de la société civile s’unissent pour créer des plans d’action visant à rendre les États plus inclusifs, plus réactifs et plus redevables.

« Ce quatrième plan d'action est remarquable pour être le premier élaboré avec un forum multipartite de partenaires et pour l'attention qu'il accorde à la transparence des entreprises, à l'accès à l'information et au dialogue féministe et inclusif », a observé M. Paré.

Il s’agirait, selon l’auteur du rapport, en grande partie d’un plan de « mise en place » dont la portée vient enrichir les plans d’action antérieurs.

« Les prochaines priorités pour un gouvernement ouvert seraient de s’engager à rendre plus accessible les données ouvertes afin d’avoir un impact plus direct sur la vie quotidienne et le bien-être des Canadiens et des Canadiennes », a soutenu Daniel J. Paré.

Ce rapport qui a été réalisé selon les principes du Mécanisme d’évaluation indépendante (MEI) dans le cadre du PGO contient une analyse du processus de cocréation ayant mené à la conception du Plan d’action national du Canada pour un gouvernement ouvert de 2018-2020 ainsi que des analyses individuelles des dix engagements au cœur de ce plan.

Le rapport présente également cinq recommandations pour la conception de futurs plans d'action :

  • Veiller à ce que les engagements futurs soient construits autour des problèmes économiques, environnementaux, politiques ou sociaux spécifiques;
  • Délimiter les délais de cocréation et de mise en œuvre des engagements à court et à long terme;
  • Consolider le rôle du forum multipartite et étendre sa portée directement aux principaux ministères et agences;
  • Affecter des ressources spécifiques à la mise en œuvre des engagements du PGO;
  • Mettre en œuvre une approche axée sur les résultats, ou la performance pour la conception et la mise en œuvre des plans d'action.

Le rapport complet du MEI Canada 2018-2020 est disponible ici. Le public est invité à examiner et à commenter ce rapport du 25 février au 10 mars 2020.

 

 

Pour les demandes médias :
Justine Boutet
Agente de relations médias
Cellulaire: 613.762.2908
Haut de page