Quand les images des manuels de piano dansent devant les yeux des élèves...

Publié le mercredi 25 mars 2015

Les illustrations sont des outils pédagogiques parfois fort utiles. Elles peuvent faire mieux comprendre ou donner un contexte, et rendre le processus plus intéressant. Mais ce n'est pas toujours le cas, surtout quand on apprend à lire la musique, cet art complexe. Une étude de Gilles Comeau, professeur à l'École de musique, conclut que les images qui ornent les manuels de piano à l'intention des enfants peuvent en fait les distraire et nuire à leur apprentissage.

Gilles Comeau et son équipe ont conçu une expérience à l'aide de trois caméras miniatures montées sur un bandeau oculaire rembourré qui observent et enregistrent le mouvement des yeux des jeunes pianistes quand ils lisent les partitions dans les manuels populaires contenant des images. Cette technologie, appelée oculométrie, permet aux chercheurs d'évaluer la durée de fixation du regard sur les images.

Les chercheurs ont trouvé que les illustrations détournaient l'attention des élèves de la portée musicale. Les données démontrent que le regard est parfois attiré davantage par les images que par la musique. « C'est un résultat très clair : l'attention se divise entre l'apprentissage des notes et l'exploration des images colorées », explique Gilles Comeau, qui dirige aussi le Laboratoire de recherche sur la pédagogie du piano à l'Université d'Ottawa.

L'étude avait pour objectif d'évaluer la valeur pédagogique de ces images et d'explorer leur impact sur la capacité de lire la musique. « Apprendre à lire la musique, ajoute le professeur, ce n'est pas facile. Ça demande du temps et des efforts, dès le début. L'élève doit traiter une panoplie de nouvelles données visuelles qui doivent être décodées et traduites en mouvements du corps correspondants. »Or, l'étude suggère que l'information superflue, comme les illustrations, peut nuire à l'apprentissage de la musique.

« Ces résultats, conclut le professeur, remettent sérieusement en question la pertinence d'illustrer les manuels de musique, puisque cette pratique distrait l'enfant de la partition à lire. »

La Music Teachers National Association (MTNA) (en anglais), qui a publié dans sa revue électronique un article de Gilles Comeau faisant état des résultats de son étude, a récemment déclaré son texte meilleur article de 2015.

Personne-ressource pour les médias

Danika Gagnon
Agente des relations médias
Université d'Ottawa
Bureau : 613-562-5800 poste 2981
Cell : 613-863-7221
danika.gagnon@uOttawa.ca

Haut de page