Souligner la Journée du chandail orange

Publié le mercredi 30 septembre 2020

Chers membres de la communauté universitaire,

Aujourd’hui 30 septembre, nous soulignons la Journée du chandail orange, une journée de reconnaissance des torts causés par le système des écoles résidentiels à des enfants autochtones, ainsi que d’affirmation de notre engagement collectif envers la réconciliation et notre acte de mémoire.

Cette Journée du chandail orange a été créée en 2013 des suites d’un mouvement populaire en réponse à un livre pour enfant intitulé Phyllis’ Orange Shirt, écrit par Phyllis Webstad qui a été envoyée dans une école résidentielle à l’âge de 6 ans. Son livre décrit comment son chandail orange favori lui avait été enlevé et jamais remis dès son arrivée à l’école, un symbole illustrant tout ce qui lui avait été pris.

En tant que société, nous avons beaucoup à faire pour réparer les torts du passé et pour atténuer les conséquences tragiques du génocide historique des peuples autochtones au Canada. Revêtir la couleur orange e 30 septembre est un petit pas en guise de solidarité, que nous devrions tous faire.


Le recteur et vice-chancelier,
Jacques Frémont
 
Haut de page