Des subventions FONCER du CRSNG accordées à deux chercheurs uOttawa

Publié le mercredi 1 août 2018

Developpement d'une nouvelle technologie

[Caption]

Le secteur de la bioéconomie est en plein essor au Canada, et bon nombre des technologies inhérentes à ce domaine reposent sur l’ingénierie des protéines. Roberto A. Chica, professeur à la Faculté des sciences, s’est vu accorder une subvention de 1 650 000 $ pour son programme APRENTICE (Advanced Protein Engineering Training, Internships, Courses, and Exhibition), lequel vise à offrir aux étudiants une formation exhaustive englobant tous les aspects de la recherche de pointe en ingénierie des protéines. Le professeur compte ainsi offrir une expérience multidisciplinaire d’avant-garde dans ce domaine, appuyer la relève en innovation et en entrepreneuriat et aider ses étudiants à acquérir des compétences qui les préparent au marché du travail.

De même, les spécialistes de la métabolimique sont de plus en plus recherchés dans les secteurs de la science alimentaire, des biocarburants et de la biotechnologie, pour n’en nommer que quelques-uns. Mary-Ellen Harper, professeure à la Faculté de médecine, constatait un besoin criant de programmes de formation axés sur cette discipline. La professeure a ainsi reçu une subvention de 1 650 000 $ pour mettre au point le programme MATRIX (Metabolomics Advanced Training and International Exchange), qui offrira aux étudiants les connaissances scientifiques, les compétences pratiques et les qualités professionnelles recherchées par les entreprises pour pourvoir ces postes toujours plus nombreux sur le marché du travail.

 

Plus en savoir plus sur l’annonce de subventions FONCER du CRSNG

 

Personne-ressource pour les médias

Karyne Vienneau
Agente de relations avec les médias
613-762-2908
Karyne.Vienneau@uOttawa.ca

Haut de page